Fin de l’analphabétisme à l’horizon 2015

Selon un document distribué par les délégation marocaine ayant pris part au congrès arabe régional sur « l’enseignement pour tous : la vision arabe de l’avenir », qui a clos ses travaux jeudi au Caire, « Massirat-Ennour », programme national ambitieux en matière de scolarisation des adultes et de lutte contre l’analphabétisme, cible annuellement près d’un million d’adultes et 200.000 enfants et ce, dans le but de ramener le taux d’analphabétisme (48 % actuellement – soit 12 millions de personnes) à moins de 20 % à l’horizon 2010, indique le document.
La stratégie en matière de lutte contre l’analphabétisme tire ses fondements des orientations royales contenues dans les discours et les messages de SM le Roi Mohammed VI qui soulignent l’intérêt à accorder à l’alphabétisation des adultes et à l’éducation non formelle des enfants non scolarisés ou en rupture de scolarisation. Les orientations royales mettent l’accent, en outre, sur le rôle de l’alphabétisation et de l’éducation non formelle dans la lutte contre la pauvreté et la marginalisation, note le document. Cette stratégie s’inspire également de la charte nationale d’éducation et de formation, de la déclaration gouvernementale qui place au premier rang de ses priorités la lutte contre l’analphabétisme et l’éducation non formelle des enfants non scolarisés et en rupture de scolarisation, de la législation nationale et des conventions internationales ratifiées par le Maroc dans ce domaine, poursuit le document.
Le texte souligne en outre l’importance de la participation de la société civile dans la mise en oeuvre des stratégies de lutte contre l’analphabétisme à travers la sensibilisation, la mobilisation, les opérations de suivi et d’évaluation. Le taux d’analphabétisme varie en fonction du milieu, du sexe et des secteurs économiques.

Articles similaires

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *