Ford mise sur la sécurité et la qualité

Ford mise sur la sécurité et la qualité

Ford Motor Company prévoit une nouvelle année de croissance pour ses opérations hors Amérique du Nord. Des bénéfices avant impôts et hors charges particulières devraient être enregistrés pour les activités automobiles en Amérique du Sud, en Europe, en Asie- Pacifique ainsi qu’en Afrique. Ces activités automobiles mobiles devraient enregistrer une perte avant impôts en 2006, alors que Ford Motor Credit devrait enregistrer des bénéfices avant impôts. Les hypothèses de cette perspective prévoient ainsi un volume de 17 millions d’unités aux Etats-Unis et de 17,3 millions d’unités en Europe, un prix net de l’industrie qui devrait baisser légèrement dans les deux continents. Par contre, les résultats de qualité de Ford devraient s’améliorer et sa part de marché se stabiliser ou s’améliorer dans toutes les régions. Quant aux performances de coût, elles devraient atteindre environ 7 milliards de dollars en fin d’exercice. Pour atteindre ces différents objectifs, le personnel de Ford et ses investisseurs ne seront concentrés que sur un seul objectif : une rentabilité solide dans le temps et dans toutes les régions du monde. «Le défi pour progresser consiste à donner à nos clients, nos employés, nos retraités, nos concessionnaires, nos fournisseurs et nos investisseurs une raison de croire à Ford», déclare Mark Fields, vice-président et président de The America. Dans le cadre de cette vision, Ford investit dans de nouveaux produits pour ses trois marques américaines : Ford, Lincoln et Mercury. La compagnie va commencer par proposer la technologie hybride sur la moitié de ces trois véhicules qui seront commercialisés aux Etats-Unis en 2008. Elle prévoit d’ailleurs de fabriquer 250 000 voitures hybrides par an d’ici 2010. Par ailleurs, Ford annonce le lancement de nouveaux produits sans concurrence sur le marché pour toucher des clients dans des nouveaux segments. L’innovation sera ainsi concentrée principalement sur le style et la sécurité. « Avec des marques plus clairement positionnées, des investissements sur les nouveaux produits et l’innovation, Ford ralentira sa perte de vitesse actuelle et stabilisera prochainement sa part de marché américaine, même si la concurrence lance de nouveaux modèles », conclut Fields. Pour aller de l’avant, la marque Ford s’appuiera sur ses modèles- phares tels que les pick-up série F, la Mustang, la Fusion et l’Escape et fournira des produits innovants au style fortement américain.

Impact financier

En janvier dernier, Ford a annoncé les détails d’un plan complet pour retrouver la rentabilité de son activité automobile nord-américaine d’ici 2008. Son objectif : évoluer vers un système davantage orienté sur le client.
La marque Ford écrit donc une nouvelle page automobile en Amérique du Nord, tout en gardant une vision réaliste des défis à relever.
Parallèlement, la compagnie possède d’importants atouts dans son jeu notamment un engagement fort de l’entreprise sur le style, la sécurité et l’innovation technologie, une forte présence dans le segment des crossover qui connaît actuellement une croissance forte sur le marché et plus de 4300 concessions Ford et Lincoln Mercury. 
Afin d’améliorer sa capacité de production et réduire ses frais, la compagnie Ford a décidé la fermeture de 14 sites de fabrication d’ici 2012, la réduction de la capacité de production de 1,2 million d’unités, soit 26 % d’ici fin 2008, ainsi que la réduction de son effectif en Amérique du Nord de 25 000 à 30 000 personnes sur la période de 2006-2012. 

Articles similaires

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *