Grippe aviaire : la Banque Africaine appelle à une « Action urgente »

Son président, le Rwandais Donald Kaberuka a affirmé que la BAD était prête à travailler avec les autres agences de développement "pour apporter l’appui nécessaire aux efforts régionaux pour endiguer la propagation de la maladie".

Le communiqué mentionnne la nécessité d’un appui pour la surveillance épidémiologique, le renforcement des moyens de planification et de contrôle ainsi qu’une amélioration de la qualité des services médicaux et vétérinaires.

M. Kaberuka a appelé à "la nécessité de redoubler de vigilance sur le continent pour faire face à une maladie qui plombera les budgets sanitaires déjà lourdement grevés de la plupart des pays de la région".

La grippe aviaire a fait son apparition en Afrique la semaine dernière avec la découverte de foyers du virus H5N1 au Nigeria, mais aucun cas humain n’a encore été confirmé dans ce pays, le plus peuplé d’Afrique avec 130 millions d’habitants.

Les pays maghrébins ont décidé samedi dernier de renforcer le contrôle de leurs frontières sud et affirmé l’absence de virus dans la région.

Articles similaires

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *