Haca : Les femmes largement moins représentées dans les médias

Haca : Les femmes largement moins représentées dans les médias

Le régulateur audiovisuel met en exergue le gap entre les deux sexes

Les femmes sont largement moins représentées dans les médias. Un constat que la Haute Autorité de la communication audiovisuelle relève en détail dans son rapport consacré à la visibilité des femmes par rapport aux hommes en tant que source et sujet de l’information tous supports confondus. Ainsi, la Haca a scruté entre autres 188 reportages dans la presse écrite et électronique, la radio et la télévision. Il s’avère dans ce sens qu’en termes de sujets et sources de nouvelles, les hommes sont majoritaires dans les trois médias, à savoir la radio, la télévision et les journaux (84, 79 et 77%).

Les femmes, quant à elles, ne représentent que 16% dans la radio, 21% dans la télévision et 23% dans la presse. 48% des nouvelles qui composent les rubriques relèvent du social juridique, suivi du thème politique et gouvernement (18%) et des sujets en économie (13%). Il ressort de la répartition des sujets et des nouvelles, en fonction du thème et du sexe, que les hommes sont bien loin devant les femmes dans toutes les thématiques objet de l’étude. Plus en détails, l’instance indique que les femmes sont les plus visibles en économie (35%) et en social juridique (25%), en sciences et santé (18%) alors qu’en politique elles ne sont évoquées que dans 6% des cas.

En se référant aux statistiques de l’instance, il s’avère également que les informations majoritaires par portée sont celles relatives aux affaires étrangères et internationales, suivies des informations nationales, respectivement dominées par des sources masculines successivement à 46 et 39%. En revanche, les femmes sont plus visibles dans les informations nationales à hauteur de 42% et dans les informations internationales à hauteur de 37%. Par domaine d’activité des personnes identifiées, la Haca précise que les membres du gouvernement et les politiciens sont au sommet du classement et dominent les nouvelles avec 78 personnes identifiées. En deuxième position, les personnes ayant un statut indéfini (58), suivies des employés du gouvernement et des fonctionnaires (12), des membres de la famille royale (10) et des activistes (8). La Haute Autorité relève que par rapport aux hommes, les femmes sont plus remarquées dans les statuts indéfinis avec 54% et en tant que parents ou en rapport avec le foyer (50%).

«Quand les femmes sont identifiées, elles le sont plutôt dans la catégorie célébrités artistiques, littéraires ou médiatiques (75%) ou en tant qu’activistes et militantes de la société civile (38%)», selon l’instance. En termes de visibilité, les femmes employées ou fonctionnaires représentent 25% des personnes identifiées dans les nouvelles. En référence au rapport, la Haca souligne que dans le domaine des affaires, les femmes sont visibles dans 17% des cas.  En tant qu’acteurs de l’information, la présence des femmes est plus significative dans la mesure où l’écart entre les deux sexes n’est pas très grand, soit 46% pour les femmes et 54% pour des hommes. Toutefois, les femmes dans la presse ne représentent que 22% des journalistes contre 78% pour les hommes. Dans la radio, les présentateurs des informations sont à 66% des hommes contre 34% des femmes. S’agissant de la fonction de reporter-radio, les femmes sont majoritaires puisqu’elles représentent 55% dans cette fonction. Quant à la présence féminine dans les «News TV», les présentatrices des informations sont plus largement majoritaires, soit 70% de femmes contre 30% de la gent masculine exerçant ce métier. Pour les reporters dans les «News TV», les femmes représentent 53% dans cette fonction.

loading...
loading...

Articles similaires

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *