octobre 19, 2017

Hausse des tarifs : Lydec s’explique

Hausse des tarifs : Lydec s’explique

Lydec dément surtaxer l’eau et l’électricité à Casablanca. Suite à la publication d’informations erronées par certains médias, la Lyonnaise des Eaux de Casablanca a diffusé un communiqué sur son site, où elle donne des détails sur sa tarification.

Dans sa mise au point, Lydec explique : «Les tarifs de vente aux clients finaux ainsi que leurs modalités de révision et d’ajustement sont fixés suivant les dispositions et conditions prévues dans les contrats de gestion déléguée, qui sont conclus entre l’Autorité délégante (communes), le ministère de l’intérieur et le délégataire». Le délégataire de service à Casablanca considère qu’il n’a «aucune autorité pour modifier unilatéralement les tarifs de ses services» et que cette prérogative est du seul ressort du «comité de suivi de la gestion déléguée». Cette instance est composée des représentants de l’autorité délégante, du ministère de l’intérieur et de Lydec qui «décide de toute question relative à la tarification». La Lyonnaise des Eaux de Casablanca signale que «les tarifs de vente aux clients finaux ont été ajustés à partir d’août 2014, pour compenser dirham pour dirham les augmentations successives des tarifs de vente à la production conformément aux dispositions du contrat programme Etat–ONEE».

A ce jour, les modifications ont porté sur le prix d’achat de l’eau par Lydec auprès de l’ONEE à 4,88 DH HT le m³ (fixé par arrêté ministériel, ce prix varie selon les villes entre 1,65 DH HT le m³ et 4,88 DH HT le m³). Le délégataire distribue l’eau aux clients particuliers selon les tarifs fixés par tranches de consommation dont la grille a été validée par le comité de suivi de la gestion déléguée et qui est en vigueur à ce jour. Lydec fait remarquer  que plus de 50% de ces  clients particuliers consomment en moyenne moins de 6 m³ d’eau potable par mois et sont ainsi facturés dans la première tranche (de 0 à 6 m³/mois ; 1 m³ = 1.000 litres), dont le prix de vente est de 2,99 DH HT le m³, soit un tarif inférieur au prix d’achat qui s’élève à 4,88 DH HT le m³.

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *