HCP : 62% des Marocains ne sont pas satisfaits de leur système de santé

HCP : 62% des Marocains ne sont pas satisfaits  de leur système de santé

Détérioration des prestations sanitaires

Les Marocains sont de moins en moins satisfaits de leur système de santé. Selon les résultats de l’enquête de conjoncture auprès des ménages du 4ème trimestre 2018 du Haut-Commissariat au Plan (HCP), 61,4% des Marocains estiment que les services de santé se sont détériorés. Ils ne sont que 6,6% à penser que les prestations sanitaires se sont améliorées. A ce sujet, le HCP fait remarquer que le solde négatif de cet indicateur s’est détérioré entre 2017 et 2018 en passant de moins 45,5 points à moins 54,8 points enregistrant son niveau le plus négatif depuis le début de l’enquête. 

Autre constat à relever : les Marocains n’ont pas confiance dans leur système scolaire. Ils sont 45% à penser que la qualité de l’enseignement s’est détériorée alors que seulement 19,9% ont ressenti une amélioration. Avec un solde de moins 25,1 points, cet indicateur enregistre son niveau le plus négatif depuis le début de l’enquête. Pour ce qui est des prestations administratives, la situation n’est guère meilleure. En 2018, les ménages sont moins nombreux à percevoir une amélioration de la qualité des prestations administratives (53,5%) contre 61,6% enregistré en 2017. Par ailleurs, 39,2% des ménages affirment que la situation en matière de protection de l’environnement s’est améliorée alors que 21,4% considèrent qu’elle aurait régressé. Le solde d’opinion relatif à cet indicateur a atteint 17,7 points, en dégradation par rapport à 2017 où il était de 29,1 points.

La confiance des ménages se dégrade

L’indice de confiance des ménages s’est ainsi établi à 79,8 points au 4ème trimestre 2018 contre   82,5  points au 3 ème trimestre et 85,9 points une année auparavant. Le HCP relève que 41,2% des ménages déclarent une dégradation du niveau de vie au cours des 12 derniers mois, 31% un maintien au même niveau et 27,8% une amélioration. A noter que 25,7% des ménages s’attendent à une dégradation du niveau de vie durant les 12 prochains mois, 39,6% à un maintien au même niveau et 34,7% à une amélioration. S’agissant de la perception de l’évolution du chômage, 78,8% contre 8,8% des ménages s’attendent à une hausse au cours des 12 prochains mois, souligne le HCP, précisant que le solde d’opinion est resté négatif à moins 70 points, en dégradation aussi bien par rapport au 3ème trimestre 2018 où il a enregistré moins de 65,2 points que par rapport au même trimestre de l’année précédente où il était à moins 58,5 points. Concernant   la situation financière des ménages, 62,8% des ménages estiment que leurs revenus couvrent leurs dépenses. A noter que 32,8% déclarent s’endetter ou puiser dans leur épargne et seulement 4,4% parviennent à épargner une partie de leur revenu.

Articles similaires

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *