HCP : Le pays comptera plus de 10 millions de personnes âgées en 2050

HCP : Le pays comptera plus de 10 millions  de personnes âgées en 2050

Le Maroc compte de plus en plus de vieux. Le nombre des personnes âgées a été multiplié par plus de 3 fois et demie entre 1960 et 2014, en passant de 836.000 à 3,2 millions.

Leur part dans la population totale s’est établie à 9,4% en 2014 contre 7,2% en 1960. C’est ce qui ressort des statistiques du Haut-Commissariat au Plan (HCP) publiées à l’occasion de la journée mondiale des personnes âgées. Cette population est appelée à augmenter durant les prochaines années. Selon les projections du HCP, le Maroc comptera 10,1 millions de personnes âgées en 2050. Elles représenteront ainsi 23,2% de la population totale. Notons que le vieillissement de la population est plus accéléré en milieu urbain que dans le rural. En effet, l’effectif des personnes âgées augmenterait de 1,9 million en 2014 à 7,6 millions en 2050, en milieu urbain. En revanche, leur nombre passera de 1,3 à 2,5 millions en milieu rural. Ce qui montre que le vieillissement est un phénomène urbain.  Ainsi, la part des personnes âgées dans la population urbaine atteindrait 23,8% en 2050 contre 21,4% en milieu rural alors qu’elle n’est que de 9,2 et 9,6% respectivement en 2014.

Une population relativement jeune ….

Contrairement à de nombreux pays, la population des personnes âgées au Maroc est relativement jeune. La moyenne d’âge des personnes âgées s’élève à 69,7 ans, sans différence notable entre les deux sexes. Les citadins sont âgés de 69,2 ans en moyenne contre 70,4 ans pour les ruraux. Les personnes âgées de 60-74 ans représentent 73,7% de l’ensemble des 60 ans et plus (62,3% en France en 2014).  50,8% des personnes âgées de 60 ans et plus en 2014 sont des femmes, et plus de la moitié (59,4%) résident en milieu urbain. Autre chiffre important à relever: 92,1% des hommes âgés sont mariés contre 44,5% des femmes. En revanche, 50% des femmes sont veuves contre moins de 5% pour les hommes. Enfin, 5,4% des femmes âgées restent célibataires ou divorcent contre 2,9% pour le sexe masculin. 

… Et analphabète

Il est important de relever que la majorité des personnes âgées est analphabète. Toujours selon le HCP, seulement 2,5% d’entre eux ont pu atteindre le niveau supérieur alors que 70% souffrent d’analphabétisme. Ce fléau est plus prononcé en milieu rural (85,9%) qu’en milieu urbain (58,2%) et il touche davantage les femmes âgées (85,0%) que les hommes âgés (53,5%). Leur participation dans la vie active s’amenuise avec l’âge. Leur taux d’activité passe de 52,3% chez les hommes âgés de 60-64 ans à 15,7% chez ceux âgés de 75 ans et plus et de 7,3% à 1,7% respectivement chez les femmes. 

9 hommes âgés sur 10 sont chefs de leur ménage

Les personnes âgées préservent leur rôle dans la famille. Selon les chiffres du HCP, 59,7% d’entre eux dirigent leurs ménages. Le rôle de chef de ménage est assuré davantage par les hommes (91,6%) que les femmes (28,8%).  Ces personnes vivent en majorité (54,0%) dans des ménages de cinq personnes et plus. Elles ne vivent que rarement seules, 7,8% des femmes contre 2,9% des hommes. Pour conclure, le HCP relève que face à l’accroissement à venir du nombre  des personnes âgées et des maladies de la vieillesse (plus d’une personne âgée sur quatre souffre d’un handicap), le Maroc est appelé à augurer des réformes afin de  garantir un financement durable des systèmes de protection sociale et éviter une éventuelle rupture de solidarité familiale ou intergénérationnelle. Rappelons que sur  le plan médical, il reste encore beaucoup à faire. La plupart des personnes âgées n’ont pas de  couverture médicale et par conséquent beaucoup de  malades n’accèdent pas aux soins de santé par manque de moyens matériels. Il faut aussi noter que cette tranche de la société est fortement exposée  aux maladies chroniques (53,3% des hommes et  66,6% des femmes).

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *