Immigration clandestine : la demande libyenne est «sérieuse», selon Tunis

Immigration clandestine : la demande libyenne est «sérieuse», selon Tunis

La Tunisie considère «sérieuse» la demande du dirigeant libyen Mouammar Kadhafi d’une aide européenne de 5 milliards d’euros par an pour mettre un terme à l’immigration clandestine. «La Tunisie considère sérieuse la proposition libyenne afin de renforcer les capacités de nos pays à identifier les solutions appropriées pour lutter contre l’immigration illégale», a indiqué, vendredi, une source autorisée au ministère des Affaires étrangères, citée par l’agence gouvernementale TAP. Dans un discours prononcé à Rome à l’occasion du 2ème anniversaire du traité d’amitié italo-libyen, M. Kadhafi avait demandé à l’Union européenne «au moins cinq milliards d’euros par an» pour «stopper» l’immigration clandestine et «éviter une Europe noire». Avec le chef du gouvernement Silvio Berlusconi à ses côtés, il avait affirmé avoir le soutien de l’Italie. «Cette question a été évoquée par le leader (Mouammar Kadhafi) compte tenu de son importance et de sa sensibilité pour les pays des rives nord et sud de la Méditerranée ainsi qu’au vu des moyens financiers importants qu’exige le traitement de ce problème», a ajouté la même source. Elle «intéresse la Tunisie au premier plan vu le poids qu’elle ne cesse de supporter à cause du phénomène de l’immigration clandestine et de ses incidences humanitaires, sociales et économiques», a rapporté la TAP. Le chef de la diplomatie italienne, Franco Frattini, avait souligné que le dirigeant libyen «avait fait le raisonnement que font tous les dirigeants arabes nord-africains, à savoir qu’ils ne veulent pas et ne peuvent pas être les gardiens de l’Europe».

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *