Immigration : Lahlimi signe avec L’OIM

Cet accord a été signé à Rome par le Haut Commissaire au Plan (HCP), Ahmed Lahlimi Alami, et le directeur du bureau régional de l’OIM pour la Méditerranée,  Peter Schatzer, en présence de l’ambassadeur du Maroc en Italie, Tajedddine Baddou. Exécuté par le Centre d’études et de recherches démographiques (CERD-Maroc) relevant du HCP en collaboration avec CERFE Italie, ce projet vise à créer un environnement propice à la valorisation des potentialités et des compétences des migrants marocains qualifiés en Italie en tant que ressources pour le développement économique et social. Ce projet ambitionne également l’amélioration de l’insertion professionnelle des migrants marocains en Italie, la mise en valeur des transferts de fonds des émigrés pour le développement du pays d’origine, outre la mise en réseau des entreprises, associations et administrations concernées des deux pays. Outre la réalisation d’activités préparatoires sur la migration internationale des marocains, le projet entend organiser des ateliers de formations et de renforcement des capacités destinés aux migrants marocains, identifier les possibilités de mise en valeur de leurs compétences dans divers domaines socio-économiques, et cofinancer un certain nombre de petits projets de développement. Cette initiative s’inscrit dans le cadre de la coopération engagée entre les deux pays dans les différents domaines de recherches démographiques, voire le volet social dans son ensemble, a indiqué, M. Lahlimi. Le HCP a adopté de nouvelles approches pour le traitement de la pauvreté, a dit, par ailleurs, M. Lahlimi, citant à titre d’exemple une étude qualitative sur ce phénomène à Marrakech.

Articles similaires

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *