Incendie de Ras El Ma : les familles en colère

Incendie de Ras El Ma : les familles en colère

ALM : Vous êtes le parent de l’une des filles victimes de l’incendie de Ras El Ma ainsi que porte-parole des familles. Vous protestez contre le verdict prononcé dans cette affaire. Pourquoi ?
Miloudi El Akbari : Nous n’arrivons toujours pas à oublier le terrible souvenir de l’incendie survenu le vendredi 15 juillet dernier à Ras El Ma. Et pour cause, le verdict prononcé dans cette affaire est en deçà des attentes de ces huit familles.
D’ailleurs, l’organisation du sit-in que nous avons observé devant le ministère de la Justice à Rabat, durant l’après-midi de lundi dernier, avait pour objectif de protester contre ce jugement. Cela fait maintenant plus de quatre mois que nous espérons que justice soit faite, d’abord pour la mémoire de nos filles et ensuite pour nous, pères et mères profondément affligés par ce drame.

Comment réagissez-vous au jugement rendu par le tribunal ?
Le tribunal a décidé d’une indemnité de 30.000 dirhams pour chaque famille. Pour la femme, qui devait passer la nuit avec les fillettes et veiller sur leur sécurité, elle jouit actuellement d’une liberté provisoire. À noter que la justice ne lui a réclamé qu’une amende de seulement 500 dirhams.
Cette dame, qui habite dans le même quartier que les victimes, circule librement et rappelle à chaque fois ce dramatique incendie. En tant que porte-parole des familles de ces victimes, mais également en tant que père qui a perdu une fillette âgée de 11 ans, nous nous estimons lésés par ce jugement. 

Quelle a été la réaction des autres familles ?
Vous savez, les familles de ces filles sont modestes. Et je pense que c’est pour cette raison que la Justice a accordé à chacune des familles concernées la petite somme de 30.000 dirhams!  Une somme vraiment dérisoire ne serait-ce que par rapport au chagrin causé aux familles par cette tragédie. La plupart de ces parents sont analphabètes et ne connaissent guère les rouages de la Justice.
Mais nous n’allons pas baisser les bras. Loin s’en faut ! Nous avons frappé à plusieurs portes et nous continuerons dans cette voie.   

L’affaire est toujours devant la justice. Comment voyez-vous la suite des événements ?
Évidemment ! Ces familles issues toutes du même quartier populaire de la ville de Rabat, à savoir Yacoub El-Mansour, n’ont pas hésité une seconde à prendre la décision de faire appel de ce jugement. C’est ainsi que la prochaine audience est fixée pour le 21 janvier prochain.
Les familles n’ont pas oublié le geste royal envers elles suite à cet incendie qui a ravagé la colonie de Ras El Ma, organisée dans le cadre de l’opération Vacances pour tous. D’ailleurs, nous comptons sur un nouveau geste de Sa Majesté le Roi Mohammed VI pour que justice nous soit rendue.

Articles similaires

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *