INDH : le plan d’action 2006-2010

INDH : le plan d’action 2006-2010

SM le Roi Mohammed VI a présidé, vendredi dernier au Palais royal à Casablanca, la cérémonie de présentation du programme 2006-2010  de l’Initiative nationale pour le développement humain (INDH) et la synthèse  des réalisations du programme prioritaire pour 2005. Le Souverain a présidé également la cérémonie de signature de deux conventions relatives à l’INDH au niveau de la région du Grand Casablanca. D’une part, la Convention-cadre de mise en œuvre du plan régional de lutte contre la précarité pour 2006. D’autre part, un accord de partenariat avec l’Université Hassan II Aïn Chock et de Mohammédia pour la formation qualifiante des dirigeants et éducateurs dans les domaines psycho-éducatif et d’ingénierie sociale dans les centres d’accueil. Autre moment fort de cette cérémonie, la présentation au Souverain par Driss Jettou, Premier ministre et en sa qualité de président du comité de pilotage de l’INDH, d’une  synthèse des réalisations accomplies dans le cadre du programme prioritaire de  l’INDH au titre de l’année 2005, de l’état d’avancement du programme 2006/2010, et des résultats du ciblage des communes rurales et quartiers urbains. M. Jettou était accompagné à cette occasion des membres du comité : Chakib Benmoussa, ministre de l’Intérieur, Fathallah Oualalou, ministre des  Finances et de la Privatisation, Abderrahim Harrouchi, ministre du  Développement social, de la Famille et de la Solidarité, Mohamed Mohattane,  secrétaire d’Etat chargé du Développement rural. Par la suite, Mohamed Kabbaj, wali de la région du Grand Casablanca et président du comité régional de l’INDH, a procédé à une présentation multimédia des grandes lignes du programme de mise en œuvre de l’INDH pour le Grand Casablanca au titre de l’année 2006/2010: lutte contre la précarité, action transversale, actions en milieux rural et urbain. M. Kabbaj a souligné que le programme prioritaire, auquel a été allouée une enveloppe budgétaire de l’ordre de 37,5 millions de Dh, a fait appel à  une véritable synergie d’autorités et de compétences : communes, établissements publics, associations et bienfaiteurs privés. 
Au total, les 117 projets réalisés dans le cadre de ce programme bénéficieront à 1.200.000 personnes et leur taux de réalisation a atteint 95%, a souligné M. Kabbaj. On précisera que ce programme prioritaire a permis d’atteindre cinq objectifs cruciaux: soutien de la scolarisation, encadrement médical et sanitaire, renforcement des centres de formation et de qualification sociale, renforcement des activités génératrices de revenus et aide aux  personnes en situation précaire. Concernant le programme de l’INDH pour 2006-2010, M. Kabbaj a précisé qu’il était axé sur trois programmes fondamentaux : lutte contre la  précarité, lutte contre l’exclusion en milieu urbain et programme  d’action transversal. 
Des acteurs de la société civile et des académiciens se sont félicités à cette occasion de l’état d’avancement des programmes de l’Initiative nationale pour le développement humain  Cette cérémonie aura donc permis aux représentants de la société civile de prendre acte de la bonne marche de l’initiative royale. C’est ainsi que Abdelmaqssoud Ghazouani, président de l’Association Chouala pour l’éducation  et la culture, s’est déclaré « extrêmement heureux de voir l’INDH traduit sur le terrain». Pour sa part, Mme Rehma  Bourkia présidente de l’université Hassan II Mohammedia, a indiqué que «la convention-cadre signée à cette occasion par le comité régional de l’INDH à Casablanca et les universités Hassan II  d’Ain Chock et Mohammédia vise à assurer l’accompagnement de l’INDH à travers la qualification des ressources humaines». Sachant qu’en vertu de cette convention, les deux établissements universitaires ont mis au point une stratégie d’urgence relative à la formation du personnel social en vue d’accompagner les programmes de l’Initiative.


 Casablanca : sept conventions contre l’exclusion sociale et la précarité


Le comité préfectoral de l’Initiative nationale pour le développement humain (INDH) a procédé, samedi à Casablanca, à la signature de sept conventions de partenariat relatives à des projets proposés par des associations dans le cadre du programme de lutte contre la précarité et l’exclusion sociale au titre de l’année 2006. Ces projets, qui s’élèvent à 8,415 millions de dirhams et bénéficient à  9.523 personnes démunies dont la majorité sont des enfants, ont été signés par  le gouverneur de la préfecture des arrondissements de Casablanca-Anfa et  président du comité régional de l’INDH, Mohamed Faouzi, et les présidents  des arrondissements de Sidi Belyout et du Maârif, d’une part, et les présidents des associations bénéficiaires, d’autre part. Lors de cette cérémonie, marquée par la présence de Mustapha Mansouri,  ministre de l’Emploi et de la Formation professionnelle, et de Yasmina  Baddou, secrétaire d’Etat chargé du Développement social, de la Famille et de  la Solidarité et des Personnes handicapées, M. Faouzi a indiqué que ces projets portent notamment sur le réaménagement et l’équipement de centres d’accueil et  établissements sociaux. Ces projets sont le fruit de l’engagement sur le terrain d’associations œuvrant dans les domaines de  l’enfance, des personnes handicapées et de la bienfaisance. Il s’agit du réaménagement et de l’équipement de l’Institut  »Mouna » pour enfants pour un coût de 3 millions de DH, l’Organisation  alaouite pour la protection des aveugles (2,2 millions de DH), la Maison  d’enfants  »Lalla Hasna » (415.000 DH), la Maison de bienfaisance  »Moulay  Driss Premier » pour filles (440.000 DH), l’association Solidarité féminine  (560.000 DH), l’Association des parents et amis des enfants inadaptés (800.000  DH) et l’Association goutte de lait (1 million de DH). M. Faouzi a d’ailleurs assuré ces diverses associations du soutien affectif que le Comité régional s’engageait à leur apporter.

Articles similaires

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *