INDH : un plan pour le Sahara

INDH : un plan pour le Sahara

«Une visite qui revêt un aspect à la fois politique et économique majeur», a commenté M. Abbas El Fassi, ministre d’Etat, qui se trouve, depuis lundi, avec une importante délégation ministérielle à Laâyoune. Coïncidant avec la commémoration de l’anniversaire du dernier soldat du Sahara marocain, célébré hier mardi, cette visite a été l’occasion pour le ministre d’Etat de dénoncer «les manœuvres» du front Polisario ,«avec l’Algérie», dans la région marocaine de «Tifariti», en allusion à la célébration par les séparatistes d’un soit disant 30ème anniversaire de la création de la prétendue RASD. Et d’ajouter que la meilleure réponse à cette «provocation» serait, pour le Royaume du Maroc, «la continuation sur la voie du développement». A cet effet, la visite de la délégation gouvernementale, composée de cinq ministres, a procédé au lancement de plusieurs importants projets dans les provinces du Sud dans le cadre de l’Initiative nationale pour le développement humain (INDH). Contacté par «ALM», M. Taoufiq Hjira, ministre délégué chargé de l’Habitat et de l’Urbanisme, a précisé que «le gouvernement a mis le gros paquet» pour la réalisation du programme de développement s’étalant sur la période 2006-2010. Ce programme concerne, non seulement la ville de Laâyoune, mais l’ensemble de nos provinces sahariennes. A ce propos, plusieurs accords prometteurs ont été signés. Le premier, conclu entre l’Agence pour la promotion et le développement économique et social des provinces du Sud et plusieurs partenaires, porte sur l’élaboration des études techniques nécessaires et l’aménagement des ruelles et des espaces verts dans plusieurs quartiers de la ville ainsi que le lancement de projets de proximité dans les communes d’El Marsa, Foum El Oued, Dchira, Hagounia, Boukraâ, Tarfaya, Daoura et Akhfenir. S’agissant du coût global de ce programme, il s’élèverait à 25.180.414 DH, dont 10 millions DH seront financés par  l’Agence du Sud et le conseil provincial, alors que l’établissement de la Promotion nationale contribuera par une enveloppe de 5.180 414 DH. Le deuxième accord, lui, concerne l’aménagement et l’équipement des quartiers d’Al Aouda du Wifak pour un coût global de 9 millions de dirhams. Le troisième et dernier accord, signé par le président du conseil municipal de Laâyoune, M. Draiss, et le DG de la société Al-Omrane, a pour objectif le réaménagement des quartiers Al-Kism, Al-Matar et Moulay Rachid 3, pour un coût global de 6.400.000 dirhams. «Aujourd’hui, toutes les conditions sont réunies pour la résorption de l’habitat insalubre dans nos provinces sahariennes», a indiqué M. Hjira. Avant d’indiquer une date-limite pour la disparition, dans cette partie importante du Royaume, de l’habitat insalubre: 2008.
Outre MM. Abbas El Fassi et Taoufiq Hjira, la délégation ministérielle, qui poursuit sa visite dans d’autres provinces du Sud marocain, est composée de Mohamed El Gahs, secrétaire d’Etat chargé de la Jeunesse, Mohamed Boussaïd, ministre chargé de la Modernisation des secteurs publics, et Saïd Oulbacha, secrétaire d’Etat chargé de la Formation professionnelle.

Articles similaires

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *