L emploi au banc des universités

L emploi au banc des universités

Nos étudiants pourront désormais accéder à des espaces emploi au sein des universités. Tel est l’objet d’une convention-cadre qui a été signée le 1er avril 2013 à Casablanca entre le ministère de l’emploi et de la formation professionnelle et le ministère de l’enseignement supérieur, de la recherche scientifique et de la Formation des cadres. Ces espaces permettront ainsi d’anticiper la préparation des étudiants et lauréats à la vie active. A travers cette opération, les étudiants pourront être informés sur le marché de l’emploi et recevoir une formation sur les techniques de recherche d’emploi. Il est aussi question de les sensibiliser à l’entrepreneuriat. L’espace emploi permet ainsi d’avoir une vue d’ensemble sur les offres d’emploi recueillies par l’Anapec aux niveaux local, régional et national. L’étudiant peut s’inscrire dans la base de données de l’Anapec et bénéficier des prestations en libre accès et  des services à distance (consultation des offres, postulation à distance, plannings des prestations…).  Les étudiants pourront également être orientés  vers un emploi métier et assisté à la construction du projet professionnel.
Parallèlement, une convention a été signée entre l’Anapec et l’Université Hassan II pour l’ouverture d’un espace emploi à la Bibliothèque Mohamed Sekkat de Casablanca. La signature de ces deux conventions s’inscrit dans le cadre de la semaine Emploi pour l’étudiant organisée du 1er au 6 avril 2013 dans toutes les villes du Royaume. Cet événement sera marqué par la visite de l’Anapec à plus de 300 écoles et établissements scolaires.  Une occasion pour l’Anapec  de se rapprocher des étudiants dans le but de leur faire découvrir l’ensemble des outils qu’elle met à leur disposition afin d’améliorer leurs chances d’accès à l’emploi.
Rappelons que l’Anapec a pu consolider sa position sur le marché de l’emploi en tant qu’opérateur reconnu sur les plans national et international. A noter que  les insertions réalisées par l’Agence  ont triplé entre 2004 et 2012 avec une évolution annuelle moyenne de 10%. En outre, plus de la moitié des insertions réalisées en 2012 au niveau national sont passées par l’Anapec. 75% des profils qui ont bénéficié du contrat d’insertion à travers l’Agence ont réussi à avoir une insertion durable  selon une enquête réalisée par le ministère de l’emploi et de la formation professionnelle. Celle-ci bénéficie aujourd’hui d’un  positionnement au niveau des secteurs porteurs (enseignement privé, offshoring, aéronautique, automobile, électronique, distribution…) et d’’un rayonnement à l’international avec un dispositif de placement à l’international   ayant géré plus de 50.000 contrats depuis 2006.

Articles similaires

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *