La moudawana chez les hollandais

Une campagne d’information sur les nouvelles dispositions du Code de la famille sera lancée simultanément à la radio, à la télévision et dans les journaux, du 2 au 31 mai prochain. Initiée par l’Association démocratique des Femmes du Maroc (ADFM) en collaboration avec l’ambassade des Pays-Bas à Rabat, cette campagne vise à faciliter la compréhension et le recours des femmes au droit, à mettre le sujet de la violence à l’égard des femmes au devant de la scène publique et convaincre les hommes et les femmes que cette violence est un problème de société ainsi qu’à combattre une tradition d’impunité culturelle et sociale en matière de violence contre les femmes. Selon Mme Rabia Naciri, membre de l’ADFM, "le nouveau Code de la famille a permis de réaliser une avancée juridique considérable dans le sens d’une plus grande équité entre les hommes et les femmes.
Cependant, plus d’une année après l’entrée en vigueur de ce code, les données et informations disponibles montrent que la violence à l’égard des femmes sous toutes ses formes demeure une pratique courante, un sujet tabou, et est trop souvent considérée comme un problème privé". A l’origine de cette injustice, ajoute-t-elle, figurent plusieurs facteurs dont plus particulièrement, l’"analphabétisme juridique " et les faibles capacités de l’écrasante majorité des femmes. En effet, précise Mme Naciri, très peu de femmes connaissent leurs droits et comprennent les changements apportés par la réforme de la Moudawana et une faible minorité a la capacité de recourir à la justice pour faire prévaloir ses droits. Les thèmes abordés dans le cadre de cette campagne d’information, qui cible le grand public urbain de manière générale et les femmes en particulier, sont la violence conjugale, l’expulsion du domicile conjugal, la dissolution du mariage, la discrimination au travail, le harcèlement sexuel et la tutelle matrimoniale.

Articles similaires

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *