La tournée de la solidarité

La tournée de la solidarité

Entamée depuis le 21 février, la tournée africaine de SM Mohammed VI a pris fin le mardi 8 mars. Une tournée de 15 jours donc, qui a conduit le Souverain au Gabon, au Burkina Faso, au Sénégal et en Mauritanie. Axée principalement sur la consolidation de la coopération économique et technique du Royaume avec les quatre pays africains amis visités, cette tournée, dont les étapes et les activités ont été relayées par l’Agence MAP, aura été fructueuse à plus d’un égard.
Au cours de la dernière étape, SM le Roi a co-présidé, mardi, avec le chef de l’Etat mauritanien, Maaouya Ould Sid’Ahmed Taya, la cérémonie de signature de cinq nouveaux accords de coopération entre le Maroc et la Mauritanie. Le premier accord concerne la lutte antiacridienne et le deuxième sur les transports maritimes. Le troisième accord, porte sur la coopération dans le domaine de l’alphabétisation des adultes et la lutte contre l’analphabétisme. Les deux autres accords concernent le jumelage entre, d’une part le CHU Ibn Sina de Rabat et le Centre hospitalier de Nouakchott et, d’autre part, le CHU de Casablanca et l’hôpital Cheikh Zayed de Nouakchott. Quelque 250.000 litres de pesticides et un lot de matériel destiné à la lutte antiacridienne ont été remis à la Mauritanie. Il a été également décidé l’engagement en Mauritanie d’un programme de provocation artificielle des pluies par ensemencement des nuages, pendant la prochaine campagne agricole 2006.
Une visite et des activités qui ont donné suite a celles menées par le Souverain au Sénégal. Achevée le lundi 7 mars, cette visite de travail et d’amitié a été marquée par la signature de plusieurs accords de coopération et d’investissement entre le Maroc et le Sénégal. Ainsi, l’une des conventions signées à cette occasion porte sur l’établissement d’une société concessionnaire entre l’Etat du Sénégal, d’une part, et la Compagnie marocaine de navigation (COMANAV), le Conseil sénégalais des chargeurs (COSEC-public) et le port autonome de Dakar (PAD), d’autre part. Par cette convention, l’Etat sénégalais concède à la société concessionnaire la gestion et l’exploitation de la ligne maritime Dakar-Ziguinchor (sud) ainsi que le développement de toutes les activités liées au secteur maritime.
SM le Roi et le président sénégalais se sont rendus, par la suite, au port autonome de Dakar où ils ont présidé la cérémonie officielle de remise de 250.000 litres de pesticides et d’un lot de matériel destiné au renforcement des capacités du Sénégal en matière de lutte antiacridienne.
Avant le Sénégal, le temps était au Burkina Faso. Lors de sa visite à Ouagadougou, qui s’est achevée le mercredi 2 mars, SM Mohammed VI s’est rendu au Centre hospitalier national de Ouagadougou dont le Souverain a visité les différents services.Par la suite, SM le Roi a procédé à la remise d’un lot de médicaments et de matériel médical dans le cadre d’un programme de coopération technique dans le domaine sanitaire entre les deux pays.
Le même jour, SM le Roi Mohammed VI a visité, à la base aérienne de Ouagadougou, des installations de l’opération « Saaga » qui consiste à mener des activités d’ensemencement des nuages. Cette visite a été également marquée, à son dernier jour, par la signature de cinq accords de coopération. Les accords signés portent sur les évacuations sanitaires pour soins hospitaliers au Maroc ainsi que sur la coopération culturelle, en matière de formation professionnelle et d’emploi, et dans le domaine cinématographique. Un accord a trait, en outre, à la mise en oeuvre de l’accord en matière de promotion et de développement de l’artisanat.
A ces instruments juridiques s’ajoute la décision prise par la RAM d’assurer plusieurs vols directs par semaine entre Casablanca et Ouagadougou. Cette visite a été précédée par celle rendue par SM le Roi au Gabon où le Souverain a eu d’intenses activités. La Santé en a été le point fort. A Franceville, SM le Roi Mohammed VI a présidé, en compagnie du président gabonais, la cérémonie de présentation du bilan de la manoeuvre sanitaire maroco-gabonaise baptisée « Moughiama » (arc-en-ciel en dialecte local).
La mission médicale et humanitaire marocaine, menée dans ce cadre, a bénéficié gratuitement à plus 10.000 personnes.
SM le Roi a aussi effectué une visite au Centre hospitalier de Libreville (CHL) et procédé notamment à l’inauguration du nouveau Centre d’Hémodialyse de l’établissement. Un accord d’évacuation sanitaire a aussi été signé entre le Gabon et le Maroc.
A cela s’ajoutent quatre autre accords, liés aux pêches maritimes, la coopération industrielle et commerciale, la normalisation et la promotion de la qualité, ainsi que la relance et l’accompagnement de la petite et moyenne entreprise (PME).
Placée donc sous le signe de la solidarité, la tournée de SM le Roi a confirmé, une nouvelle fois, la volonté du Maroc d’asseoir les liens avec les différents pays du Continent sur des bases de partenariat bilatéral constructif ainsi que sur des programmes de développement concrets, axés sur des échanges socio-économiques et des partenariats allant dans le sens du renforcement des axes de la coopération Sud-Sud.

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *