Laâyoune lance son nouveau portail internet

Laâyoune lance son nouveau portail internet

Elle s’ouvre sur les citoyens et les médias via le monde virtuel

La création et le développement du site se sont basés essentiellement sur les ressources humaines et les compétences des cadres locaux de la commune.

La ville de Laâyoune, chef-lieu des provinces du Sud, vient de mettre en ligne son nouveau portail internet www.laayoune.ma, et qui sera un nouveau moyen de communication avec les citoyens.

La commune urbaine de Laâyoune s’investit aujourd’hui dans les nouvelles technologies de l’information et de la communication (NTIC) en créant un site internet. Celui-ci constituera l’une des principales références en matière de communication. C’est un site accessible pour tout le monde, notamment ceux qui désirent visiter cette ville de 250.000 habitants.

Ce site est conçu comme une vitrine permettant de valoriser l’identité de la ville, voire promouvoir l’image d’une ville active et dynamique. Les habitants de la ville et ses visiteurs pourront y trouver toutes les informations indispensables et utiles sur la ville formant une plate-forme pour toute information, qu’elle soit d’ordre touristique et culturel ou général.

Ce nouveau portail est une initiative qui s’inscrit dans le cadre de la stratégie de communication adoptée par la commune de Laâyoune, et dénote la volonté de la municipalité de Laâyoune de communiquer et de s’ouvrir sur les citoyens et les médias via le monde virtuel, conformément aux dispositions de la Constitution, notamment le droit d’accès à l’information et la reddition des comptes.

La création et le développement du site se sont basés essentiellement sur les ressources humaines et les compétences des cadres locaux de la commune et dont l’accès permet de s’informer sur les nouveautés du conseil municipal de Laâyoune, des procédures et documents nécessaires pour les documents administratifs, ainsi que du suivi des permis d’habitat et de construction.

D’année en année, Laâyoune s’offre une série de chantiers structurants nécessaires pour améliorer le climat des affaires. En effet, cette ville, noyau dur de nos provinces du Sud, a connu le lancement de plusieurs projets qui ont porté sur le développement et la modernisation des infrastructures de base.

De l’avis de beaucoup d’observateurs, les indicateurs sont au vert, grâce notamment à la modernisation et au développement des ports et des installations de production d’énergie propre, au lancement de projets dans le cadre de l’INDH, à la mise à niveau des secteurs productifs créateurs de richesses et d’emplois en faveur des jeunes.

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *