Lahkim Hassane : «La peur gêne le sujet dans la restitution de ses connaissances»



ALM : Quels sont les facteurs qui favorisent le trac chez l’élève durant les examens ?
Lahkim Hassane : Il existe deux raisons qui sont à l’origine du trac, la première est subjective liée à l’histoire personnelle, la deuxième est objective liée au contexte de l’apprentissage. Le sentiment de la peur et ses conséquences se manifestent chez certains élèves lorsqu’ils sentent un manque des connaissances, des lacunes de compréhension et d’assimilation de certaines leçons ou du savoir-faire nécessaires pour passer les examens. Cette situation est la conséquence des absences des enseignants ou des grèves répétitives. La peur est si grande chez les élèves issus des populations pauvres qui n’ont pas les moyens de payer les cours de soutien. La peur, pendant l’examen, gêne le sujet dans la restitution de ses connaissances

Quels conseils donnez-vous aux élèves afin de surmonter le trac ?
L’élève doit lire attentivement l’épreuve et commencer par le plus facile. Cette méthode donne à l’élève la confiance en soi. L’élève doit répartir son temps selon le nombre des exercices de l’épreuve en donnant plus de temps aux exercices jugés faciles. Il doit également partager son temps en deux phases. Dans la première phase, il faut qu’il soit pragmatique et modeste en répondant aux questions simples et faciles en récoltant le nombre de points qui lui permettent juste de réussir avec 10/20. Dans la seconde phase, il faut attaquer les questions difficiles. Si l’élève n’arrive pas à passer le premier et le deuxième exercice, il ne faut pas qu’il panique.

Comment gérez-vous les cas d’élèves ayant le trac durant les épreuves ?
Comme étant un enseignant, les cas de trac sont fréquents durant les examens. Le comportement devant cette situation diffère d’un enseignant à l’autre, mais généralement l’ensemble des enseignants s’accordent sur un ensemble de principes. Il faut parler avec l’élève en douceur en essayant de le conforter et de lui donner du courage et de la confiance en soi ; conseiller l’élève à faire un petit tour et respirer à fond ; apporter de l’eau, ne plus porter de regard sur lui ; et faire appel au responsable de la matière pour expliquer davantage.

loading...
loading...

Articles similaires

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *