Lalla Hasna, une princesse citoyenne

L’événement a eu lieu au cours d’une cérémonie, mardi après-midi à Rabat. Une opération qui figure parmi les trois composantes du programme global d’éducation à l’environnement mené par la Fondation en partenariat avec le ministère de l’éducation nationale. Baptisée «Jeunes reporters pour l’environnement» (JRE), elle est destinée à asseoir la culture du respect de l’environnement au niveau des écoles, collèges et lycées du Royaume. Ont pris part à cette cérémonie, les ministres de l’Aménagement du territoire, de l’Eau et de l’Environnement, et de l’Education nationale, de l’Enseignement supérieur, de la Formation des cadres et de la Recherche scientifique, le wali de la région de Rabat-Salé Zemmour-Zaers et le président de la CGEM.
Initié dans sa phase pilote en 2002, le prix « JRE » a été intégré en 2003 au réseau international, par le biais de, la Fondation pour l’éducation à l’environnement (FEE), avec pour objectif à terme de mettre les jeunes lycéens en réseau avec leurs camarades européens en vue d’échanger leurs expériences en matière de protection de l’environnement et d’enrichir leurs connaissances dans ce domaine. Les résultats obtenus cette année montrent l’intérêt que portent les jeunes Marocains à la défense de leur environnement et leur désir d’apporter une pierre à l’édifice en construction d’un environnement mieux respecté.
Cette 3-ème édition s’inscrit dans le cadre de la convention de partenariat signée en octobre 2003 avec le ministère de l’Education nationale, laquelle implique directement les Académies au plan local afin de garantir la pérennité de cette formation.
Le programme de sensibilisation et d’éducation à l’environnement, a été mis au point par SAR la princesse Lalla Hasna et entériné par le conseil d’administration de la fondation en janvier 2002 et qui se déclinent en quatre points, comme l’a expliqué le président délégué de la fondation Mohammed VI pour la protection de l’environnement, Lhoucine Tijani.
Il s’agit de l’éducation de base dans les écoles primaires (distribution d’un kit pédagogique) et d’un programme d’éveil au niveau des collèges illustré par le soutien aux clubs sur l’environnement et leur extension à l’ensemble des collèges du Royaume (une phase pilote de ce programme sera engagée dès la prochaine rentrée scolaire). Le 3-ème volet de ce programme concerne l’investigation au niveau des lycées grâce au programme « JRE » développé depuis 3 ans et dont la réussite a permis de l’inscrire à l’échelle internationale au niveau de la FEE.
Quant au 4-ème point, il est relatif à une sensibilisation active répondant aux attentes des populations marocaines, grâce notamment aux spots «BOUNDIF». Il s’agit à présent de rendre cohérentes les actions engagées et de les inscrire dans la durée, a affirmé M.Tijani. Et d’ajouter qu’une action est en cours dans ce sens avec les responsables du ministère de l’éducation nationale et les Académies pour définir un programme d’action à soumettre à l’appréciation de SAR la princesse Lalla Hasna avant son lancement dès la rentrée 2004.

loading...
loading...

Articles similaires

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *