L’Allemagne accorde un milliard de dirhams au Maroc

L’Allemagne accorde un milliard de dirhams au Maroc

L’Allemagne  a alloué un milliard de dirhams au Maroc pour les années 2008-2009. C’est ce qui a été annoncé mercredi 8 octobre lors d’une rencontre à Casablanca en présence de Ulf-Diter Klemm, ambassadeur de la République d’Allemagne. Ce montant permettra ainsi la mise en œuvre de programmes et projets dans trois domaines prioritaires :la gestion des ressources en eau, l’environnement et le changement climatique et le développement économique durable. A noter que le secteur de l’eau potable et de l’assainissement est le plus important de la coopération bilatérale (56%).Depuis 1980, 400 millions d’euros ont été alloués à ce secteur.
Ces fonds ont permis d’améliorer l’alimentation en eau potable au profit de 8 millions de Marocains essentiellement dans les régions rurales. Les programmes en question portent essentiellement sur l’alimentation en eau potable en milieu rural, les systèmes d’assainissement liquide et d’épuration des eaux  usées. Le gouvernement marocain et la coopération allemande œuvrent à la promotion de la gestion intégrée des ressources en eau. Dans le domaine de l’environnement et du changement climatique, la coopération allemande au développement repose sur quatre piliers, à savoir les énergies renouvelables et l’efficacité énergétique, la protection de l’environnement urbain et la dépollution industrielle, la gestion de la protection environnementale et  la lutte contre la désertification. Concernant les énergies renouvelables, les deux gouvernements ont décidé d’intensifier leur coopération. Le Maroc disposant d’un fort potentiel d’énergies renouvelables et l’Allemagne d’une expérience soutenue en politique réglementaire des énergies renouvelables, en innovations scientifiques, production et commercialisation. Rappelons à ce sujet que l’Allemagne a cofinancé les premiers parcs oéliens au Maroc (Tanger et Essaouira pour un montant de 100 millions d’euros). Les projets en cours ou planifiés dans le domaine de l’environnement et des énergies renouvelables, appuyés par la coopération financière allemande s’élèvent à un montant total de plus de 280 millions d’euros. Pour ce qui est du développement économique durable, la coopération allemande porte sur le soutien aux programmes de formation professionnelle, d’appui aux petites et moyennes entreprises et le fonds de financement des organismes de micro-finance au Maroc « JAIDA ». La banque allemande KFW a participé à ce fond à hauteur de 3 millions d’euros et sa participation vient d’être augmentée de 2,5 millions d’euros supplémentaires. Une autre contribution d’un montant de 2 millions d’euros est prévue. Au-delà de ce trois axes prioritaires, la coopération allemande porte sur d’autres domaines  notamment le soutien à l’Initiative nationale pour le développement humain (INDH) avec un appui de l’Allemagne et de l’ensemble de l’Union européenne de 5 millions d’euros sous forme de don, des programmes de santé reproductive ainsi que la promotion de l’approche genre. Par ailleurs, un don de 3 millions de dirhams vient d’être octroyé à l’association «Les bonnes œuvres du cœur». Cette somme d’argent permettra de sauver 400 enfants atteints de maladies cardiaques. Avec un volume d’aide de 1,7 milliard d’euros (près de 20 milliards de dirhams) depuis le début de la coopération en 1961, le Maroc est l’un des principaux pays bénéficiaires de la coopération allemande pour l’aide au développement. L’Allemagne est le deuxième bailleur de fonds du Maroc après la France.

Articles similaires

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *