Le CCDH tient à Rabat sa 30ème session plénière

Le Conseil consultatif des droits de l’Homme (CCDH) a tenu, samedi à Rabat, sa 30ème session plénière, consacrée à la validation du rapport sur l’observation des élections législatives de septembre 2007 ainsi qu’à la discussion et la validation du rapport annuel sur la situation des droits de l’Homme au Maroc au titre de l’année 2007. Intervenant à l’ouverture de cette session, le président du CCDH, Ahmed Herzenni, a souligné que le Conseil poursuit son action pour la défense des droits de l’Homme, à travers la promulgation des décisions d’arbitrage relatives aux demandes d’indemnisation, à la clôture des dossiers sur le sort des disparus et à la délivrance des cartes de couverture médicale au profit des victimes des violations et leurs ayants droit. S’agissant du programme de réparation communautaire, M. Herzenni a rappelé la création de 11 coordinations locales, d’un Conseil des coordinations, ainsi que l’organisation de deux cycles de formation sur les objectifs de la réparation communautaire, la gestion positive des conflits et la bonne gouvernance. Il a affirmé que l’expérience marocaine en matière de justice transitionnelle suscite un grand intérêt au niveau international, ajoutant que le CCDH envisage l’organisation, en début de l’année prochaine, en coordination avec le Centre international pour la justice transitionnelle, d’une conférence sur les expériences mondiales avant-gardistes en matière de réparation, notamment dans certains pays d’Amérique latine. Évoquant les grands chantiers ouverts par le CCDH, M. Herzenni a cité entre autres «la plate-forme citoyenne pour la promotion des droits de l’Homme» et «le processus d’élaboration du plan d’action national en matière de démocratie et droits de l’Homme», lancé officiellement, il y a deux mois, par le Premier ministre, indiquant qu’un comité sera installé, en septembre prochain, pour superviser ce programme ambitieux. Il a, à ce propos, insisté sur la nécessité d’entreprendre des concertations avec l’ensemble des acteurs de la société pour contribuer et accompagner ces deux projets, soulignant l’importance d’assurer une représentativité de la société civile qui préserve son indépendance et préserve les principes de l’action démocratique. S’agissant des incidents qu’a connus la ville de Sidi Ifni, M. Herzenni a fait savoir que le CCDH a constitué un comité de suivi de ce sujet, dans la perspective de l’élaboration d’un rapport sur cette question. Il a émis le souhait de voir le Conseil appliquer d’ici la fin de l’année 2008 toutes les recommandations de l’Instance Equité et Réconciliation, pour passer à une autre étape de son travail qui se focalisera sur la promotion des droits économiques, sociaux, culturels et environnementaux.

loading...
loading...

Articles similaires

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *