Le chanteur-violeur en prison

Pourquoi a-t-il violé une fille alors qu’il est marié et père de deux enfants? C’est la question qui hante l’esprit de l’épouse de Jamal depuis que ce dernier est derrière les barreaux. Sans réponse, la femme de Jamal se contente, en ce jour de novembre, d’arpenter le couloir de la Cour d’appel d’El Jadida en attendant le verdict. Âgé de vingt-trois ans, Jamal gagnait sa vie en chantant dans des mariages. Il chante et danse depuis son jeune âge. Certes, il a fréquenté l’école. Mais, il n’a pas dépassé le primaire. Il s’est toujours passionné pour la musique et la chanson populaire. Sa carrière professionnelle l’a amené à se marier et son foyer a été égayé de deux naissances. Malheureusement, il n’a pas abandonné la vie de débauche qu’il menait quand il était célibataire, continuant à cotiser au loyer d’un studio à la rue du Souk, en Ancienne Médina d’Ezemmour. Début d’octobre, Jamal animait un mariage à Jemaât Al Haouzia. Il avait bu de la Mahia qui lui a fait tourner la tête. Il était en compagnie de deux amis, quand il a quitté la maison où la nuit de noces était célébrée pour aller à Azemmour. Il avait l’intention de continuer la soirée dans sa chambre de la rue du Souk. Avant d’y arriver, il s’est arrêté, toujours avec ses deux amis, à Derb Jdid. Là, il a acheté quelques grammes du haschich chez un dealer avant de rebrousser chemin à destination de sa garçonnière. Il faisait déjà tard. Jamal et ses amis s’acheminaient vers Moulay Bouchaïb, quand ils aperçurent deux jeunes filles. Chaybia et Halima, âgées de vingt-deux ans, sont deux amies qui se connaissent depuis l’enfance. Bien que la première ait déménagée d’Azemmour depuis longtemps avec sa famille et se soit installée à El Jadida, elle ne ratait aucune occasion pour rendre visite à la seconde et passer un ou deux jours chez elle. Elles viennent de descendre du bus, après avoir rendu visite à l’une de leur amie, quand elles ont été accostées par le trio, Jamal et ses deux amis. Les compagnons de Jamal ont renoncé à suivre les deux filles qui refusaient de répondre à leurs avances. Quant à Jamal, il a saisi de force Chaybia par ses vêtements pour la tirer vers lui. Chaybia a commencé à crier et à demander secours. Mais personne n’a osé la secourir bien que la rue pullulait de monde. Sa copine, Halima a pris la fuite, se contentant de suivre de loin la scène. Jamal brandit un rasoir et en menacé Chaybia. Sans pudeur et devant les yeux des badauds, il l’a conduite vers la chambre qu’il loue avec son ami, Y. A. Là, il n’y avait que Houria. Elle est l’amante de Y.A, . Elle est originaire de Meknès et âgée, également, de vingt-deux ans. Elle se prostitue depuis quatre ans à Azemmour et a passé quelques mois à la prison pour débauche avant de s’installer avec Y.A. Quand Jamal est arrivé en compagnie de Chaybia, il lui a demandé de sortir .Une fois seul, il a violé Chaybia, Avant de la jeter dehors. Halima, l’amie de Chaybia, a repéré la maison et s’est rendue chez la police. Cette dernière s’est dépêchée sur les lieux pour arrêter Jamal et Houria. Le premier a été condamné à 2 ans de prison ferme assortie d’une amende de 4 mille dirhams et la seconde a écopé de 2 mois de prison ferme.

Articles similaires

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *