Le Congrès Rabbins-Imams reporté

Le « congrès mondial des imams et rabbins pour la paix » prévu du 31 mai au 3 juin au Maroc a été « reporté à l’automne » en raison de la dégradation de la situation au Proche-Orient, a annoncé mardi à Paris un communiqué conjoint du Royaume du Maroc et de la fondation Hommes de Parole, à l’origine de cette initiative.
Le congrès, qui devait rassembler 50 rabbins et 50 religieux musulmans de plusieurs pays, devait avoir lieu du 31 mai au 3 juin à l’université Al Akhawayn d’Ifrane.
Le communiqué précise que le Royaume du Maroc et la fondation « ont décidé d’un commun accord de reporter cette manifestation à l’automne prochain ». Il souligne que « la dégradation de la situation à Gaza, dans les territoires palestiniens et en Irak » a « très profondément et dangereusement altéré le climat indispensable à la sérénité indispensable à la réussite » du congrès. Un porte-parole de « Hommes de parole », Jean-Michel Jacquemin, a indiqué à l’AFP que l’incertitude pour la délégation palestinienne d’obtenir un visa de sortie pour se rendre au Maroc avait aussi pesé sur la décision.
L’objectif de la rencontre d’Ifrane était de « créer un dialogue et un partenariat durable entre l’islam et le judaïsme », dans un contexte où « Dieu est trop souvent utilisé comme source de division ».

Articles similaires

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *