Le Conseil national de l’Ordre des pharmaciens sort le bâton: Non-respect des horaires, concurrence déloyale…

Le Conseil national de l’Ordre des pharmaciens sort le bâton: Non-respect des horaires, concurrence déloyale…

Les membres du bureau du Conseil national de l’Ordre des pharmaciens (CNOP) ont pris plusieurs décisions importantes lors de la session du 4 décembre dernier. Celles-ci portent sur la révision des textes juridiques et réglementaires  considérés comme «obsolètes». Le Conseil estime que les dispositions actuelles constituent  des obstacles et des contraintes et ne peuvent être applicables dans le contexte actuel.

Le CNOP a initié en collaboration avec le ministère de la santé et le Secrétariat général du Gouvernement, un important chantier de révision de textes et de référentiels juridiques nécessitant des actualisations et des changements urgents. La refonte de la loi de 1976 instituant l’Ordre des pharmaciens, les amendements de la loi 17-04 et la révision du Dahir de 1922 font ainsi partie des projets prioritaires.

L’autre mesure importante concerne le respect de la  réglementation en vigueur suite  aux dérives et abus constatés dans le secteur, notamment en matière de non-respect des horaires, de conventions, de concurrence déloyale, du circuit de distribution des médicaments et des dispositions relatives à la vente des médicaments aux cliniques.

Face à ces nombreuses dérives, les membres du bureau du Conseil ont jugé nécessaire de mettre  en place les moyens et les mesures nécessaires pour mettre fin à cette anarchie. Notons à ce sujet que des enquêtes et des sessions disciplinaires seront mises en place pour faire respecter la discipline et la déontologie dans le secteur. En outre, des campagnes de sensibilisation sont prévues dans les jours qui viennent. Elles ont pour objectif de rappeler aux pharmaciens d’office et aux pharmaciens des établissements pharmaceutiques l’obligation de respecter les textes régissant la profession.

Quant à la dernière décision prise par le Conseil, celle-ci a trait à la communication. Les membres ont validé des actions prioritaires. A commencer par   la création  d’un site web dédié au CNOP ainsi qu’à ses quatre  composantes (CRPON, CRPOS, COPFR et CPB).

Ce site permettra aux pharmaciens d’entrer en communication avec leur instance ordinale, d’y trouver des informations relatives à la profession du pharmacien et d’échanger des sujets en relation avec les attributions  de l’Ordre des pharmaciens. Une première ébauche du nouveau site est en cours de validation.

La mise en ligne en est prévue pour janvier–février. Enfin, notons que les membres du bureau  travaillent sur la mise en place d’un contrat-type pouvant être utilisé par les pharmaciens assistants en officine.
 

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *