Le Koweït financera en partie le barrage Raouz

Le Maroc et le Fonds koweïtien de développement ont signé lundi à rabat un accord de crédit destiné à financer en partie le projet de réalisation du barrage Raouz situé à 17 km de Tétouan.
L’accord a été signé au nom du gouvernement marocain par le ministre de l’Economie, des Finances, de la Privatisation et du Tourisme, Fathallah Oualalou et du côté du Fonds koweïtien, par le directeur général adjoint, M. Hicham Ibrahim al Waqiane, en présence du ministre de l’Equipement, Bouamor Taghouan et de l’ambassadeur du Koweït au Maroc, M. Salah al Baïjane.
Le projet permettra l’alimentation en eau potable de la ville de Tétouan et de son littoral, la lutte contre les inondations dans la région et l’irrigation de la région d’Ajras. Le coût global est estimé à près de 600 millions Dhs, que le fonds koweïtien financera à hauteur de 54 %.
Le projet s’inscrit dans le cadre des priorités établies dans le plan quinquennal de développement économique et social et des priorités du programme national à long terme relatif à la mobilisation des ressources en eau pour répondre aux besoins du développement économique et social du royaume.
Avec cette opération, le total des crédits accordés par le Fonds koweïtien au Maroc s’élève à 8 milliards Dhs. M. Oualalou a rappelé que les accords entre le Maroc et le Koweit, notamment à travers le Fonds, ont contribué au renforcement des infrastructures au Maroc, particulièrement en matière de routes, de barrages et d’agriculture.
Le premier accord entre le Maroc et le Fonds koweïtien remonte à 1966 et portait sur le projet agricole de Tassaout pour une enveloppe de 19,6 millions dollars. Depuis cette date, le Fonds a accordé au Maroc 76 crédits dont la valeur totale est estimée à 782,7 millions dollars pour financer des projets dont l’autoroute Rabat/Larache (49,5 millions dollars), l’autoroute Rabat/Fès (35,1 millions dollars) et l’irrigation du cercle de Marja dans la région du Loukous (29,7 millions dollars).

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *