Le MENFP et l’Unicef s’unissent pour un nouveau défi

Le MENFP et l’Unicef s’unissent pour un nouveau défi

Un plan d’action au profit de la scolarisation des enfants les plus vulnérables pour la saison 2017-2018

Malgré les importants efforts réalisés par le Royaume en matière de scolarisation au profit des enfants les plus vulnérables, plusieurs défis restent à relever. C’est ainsi que le ministère de l’éducation nationale et de la formation professionnelle et l’Unicef s’associent pour la signature d’un nouvel accord du plan d’action 2017-2018 pour la coordination du programme de coopération avec l’institution onusienne.

L’Unicef qui célébrait jeudi avec les enfants son 70ème anniversaire vise à continuer sa mission à travers cet accord, à améliorer l’éducation des enfants les plus vulnérables du Maroc ainsi qu’à travers la finalisation du plan de travail 2017-2018, qui s’inscrit dans la mise en œuvre des axes d’interventions stratégiques du plan cadre des Nations Unies d’aide au développement 2017-2021, plus communément appelé UNDAF. En effet, le plan d’action MENFP-Unicef 2017-2018, qui a été co-signé jeudi s’aligne comme précédemment explicité, aussi bien sur les priorités nationales, telles qu’énoncées dans la vision stratégique de la réforme 2015-2030, que sur les priorités du ministère, ainsi que sur les avantages comparatifs et la stratégie de l’Unicef. «Notre travail avec l’Unicef se poursuit. Comme vous le savez tous, les classes à niveaux multiples se concentrent fortement dans les zones géographiques les plus vulnérables du Maroc et par là ils s’adressent à une population des plus vulnérables parmi les enfants du Maroc.

Améliorer leurs opportunités d’apprentissage et d’acquisition des connaissances et compétences est crucial pour cette frange de la population des enfants qui contribue fortement à briser les cycles de la vulnérabilité et de la pauvreté», souligne Rachid Belmokhtar, ministre de l’éducation nationale et de la formation professionnelle, lors d’un point de presse tenu hier à Rabat.

«Aujourd’hui un nouveau cycle de coopération qui, fort d’un engagement sans précédent pour la réforme du secteur éducatif au Maroc, renforce encore plus ses orientations envers l’amélioration de l’équité et de la qualité de l’éducation pour les plus vulnérables. Le développement de l’éducation préscolaire, l’inclusion éducative des enfants en situation de handicap, le renforcement de la lutte contre le décrochage et l’abandon scolaires et l’amélioration des compétences de vie de tous les enfants du Maroc ainsi que le renforcement du monitoring de l’équité au niveau des écoles, en sont les lignes directrices qui témoignent de cette orientation vers l’équité», a-t-il relevé. En effet, ce plan met en œuvre les composantes de développement de l’accès en termes d’éducation préscolaire, des initiatives ciblant les enfants en dehors du système éducatif, d’inclusion éducative pour les enfants en situation de handicap, d’amélioration de la qualité à travers le développement des compétences de vie et de citoyenneté et la gouvernance scolaire à travers un suivi plus structuré et ciblé. Il met également en œuvre les recommandations de la revue annuelle du programme de coopération MENFP-Unicef en consolidant les axes de renforcement de capacités des acteurs et l’accompagnement en termes de capitalisation et de communication ainsi que le suivi financier à travers des axes d’action dédiés.

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *