Le mirage des groupes

La fronde au sein de certains partis politiques prend de l’ampleur. La course aux maroquins aidant, les bureaux politiques ont été généralement mandatés pour prendre les décisions qui s’imposent. Ce n’est pas le cas de toutes les formations dont certaines n’ont pas tenu de réunion ni du comité central, ni du bureau politique pour évaluer les résultats des ives et prendre les dispositions qui s’en suivent.
C’est le cas par exemple de l’Union démocratique qui compte prendre part au gouvernement de Driss Jettou, après avoir signé une déclaration commune avec l’USFP avant que la primature n’échappe à ce dernier. L’UD qui compte une dizaine de députés compte renforcer ses effectifs par le recrutement d’autres élus. On parle de treize voire dix-neuf députés que le parti est parvenu à ‘‘ramener » dans ses rangs. «Ils ne représentent qu’eux mêmes et ne peuvent appartenir de droit au parti parce qu’ils ne le sont pas. Et puis qui a mandaté au président de prendre part au gouvernement sachant que le comité central, seule instance décisionnelle dans ce genre de situation ne s’est pas réunie…» lance un membre du bureau politique qui fait partie des quatre autres membres qui n’ont pas été investis de la candidature du parti pour les élections du 27 septembre… Le ministre sortant de la jeunesse et des sports Ahmed Moussaoui mène campagne pour que l’UD participe au gouvernement, même avec un portefeuille unique, même pour un secrétariat d’État.
Dans ce cas, qui hériterait de ce portefeuille ? On parle aussi de plusieurs propositions d’ambassadeurs pour certains dignitaires de l’UD. Mais qui décide au nom de qui au sein du parti, si le comité central ne s’est pas réuni… Autre champ de bataille de l’UD, celui des groupes parlementaires. La révision du règlement interne, si elle a lieu, mettrait davantage la direction de l’UD dans l’embarras. Surtout si le nombre exigé pour former un groupe est revu à la hausse. Mais la question lancinante aujourd’hui pour l’UD comme pour les reste des partis est de savoir quelle attitude auront-ils si le règlement interne ne reconnaît que les chiffres annoncés par Jettou ?

Articles similaires

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *