Le MTD à Laâyoune

Le MTD à Laâyoune

Le rendez-vous sahraoui du MTD s’est tenu au Palais des congrès de Laâyoune, samedi 28 juin , en présence de plus de 1000 représentants des trois régions du Sud marocain, à savoir Laâyoune- Boujdour-Sakia El Hamra, Oued Eddahab-Lagouira, et Guelmim-Smara. Cette réunion a été marquée par la présence des membres  fondateurs de ce mouvement. Il s’agit de  Fouad Ali El Himma, Aziz Akhannouch, Ahmed Akhchichine, Salah El Ouadie, Khadija Rouissi, Rachid Talbi Alami, Mohamed Cheikh Biadillah, Hakim Benchamach et Hassan Benaddi. En ouverture des travaux de cette rencontre sahraouie, qui rentre dans la campagne de communication et de prospection, déjà entamée depuis plusieurs semaines par le MTD sur tout le territoire national, Ahmed Akhchichine, président du MTD, a souligné que ce rendez-vous de Laâyoune vient pour informer les habitants de cette partie du Royaume du programme de son mouvement. Pour lui, le MTD se veut une plate-forme d’action pour la consolidation des acquis démocratiques du Maroc et un pôle de regroupement de tous les défenseurs de la démocratie dans toutes les régions du pays, d’où le choix par le MTD de la tenue de ces rencontres régionales, qui consolident, selon M. Akhchichine, la volonté d’être proche de tous les citoyens. Par la suite, la parole a été donnée au public assistant, dont les principales interventions ont porté sur les objectifs et la finalité de la création du MTD. Les participants ont salué les initiatives du  MTD et son intérêt porté pour le système de la régionalisation, ainsi que  sa volonté de converger tous les efforts  pour lutter contre toutes les formes d’insouciance politique pour redonner confiance aux citoyens. Les membres du MTD ont répondu aux différentes questions posées lors de cette rencontre. Ils ont expliqué les moyens d’actions dont le mouvement va mettre en œuvre pour réaliser ses objectifs et concrétiser  les vœux et aspirations des citoyens nombreux qui adhère à sa vision. C’est ainsi que les membres du MTD ont expliqué que leur mouvement adopte un  discours de réalisme, de proximité, de confiance partagée avec le citoyen, où qu’il soit pour coordonner les énergies créatives de tout un chacun en toute liberté et en toute responsabilité, avec une place particulière pour la femme et les jeunes. Ils ont également affirmé que leur mouvement est ouvert à tous les  citoyens du Sud  qui ont en commun la volonté de militer pour asseoir les acquis de la nation. Intervenant lors de cette rencontre de Laâyoune, le fondateur de ce mouvement, Fouad Ali El Himma, a mis en exergue le développement  socio-économique  que connaît le sud du Royaume, avec notamment l’élargissement des espaces des libertés et le renforcement de la démocratie depuis l’intronisation de Sa Majesté le Roi Mohammed VI.  En marge de cette rencontre, les membres du MTD se sont réunis avec les représentants des jeunes et des femmes des trois régions pour établir des ponts de communications. Ils se sont mis d’accord pour se retrouver dans les mois qui viennent pour mieux collaborer dans l’édification du Maroc de demain.

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *