L’Education en quête d’un nouvel équilibre

L’Académie de l’Education et de la formation de la région du Souss-Massa-Draâ a tenu, mardi à Agadir, son premier Conseil d’administration sous la présidence du ministre de l’Education nationale, Abdellah Saâf, consacré à la présentation du plan d’action 2002 et du budget de l’année.
Au cours de cette réunion, M. Saâf a évoqué les étapes du cheminement du système éducatif marocain et rappelé l’intérêt accordé par SM le Roi à l’éducation qu’il a considérée comme priorité nationale dans le discours prononcé lors de l’ouverture de la session parlementaire d’automne en octobre 2000. La création des Académies régionales de l’Education et de la formation a constitué un tournant décisif dans l’histoire de la réforme du système éducatif national, a indiqué M. Saâf. Et d’ajouter que la création « d’autorités » régionales sous forme d’établissements publics jouissant de la personnalité morale et de l’autonomie financière, consacre la dimension territoriale locale de la réforme entamée et concrétise l’option de la décentralisation et de la déconcentration dans la gestion locale du service public dans le domaine de l’Education.
Les mutations que connaissent les scènes nationale, régionale, continentale et internationale, a ajouté M. Saâf, nous imposent, plus que jamais, d’oeuvrer pour la modernisation de notre administration et la rendre plus ouverte par son intégration dans le développement du tissu économique et social en tant que locomotive du processus de développement. De son côté, le directeur de l’Académie de l’Education et de la formation de la région du Souss-Massa-Draâ, Noureddine Kaâb a indiqué que le programme d’action de l’académie a été établi conformément aux hautes orientations royales, prenant en considération les engagements du gouvernement, le contenu de la Charte nationale de l’Education et de formation et le plan quinquennal de développement économique et social 2000-2004.
Le programme de l’Académie au niveau de la région, a précisé M. Kaâb, vise la généralisation de la scolarisation dans les cycles élémentaire et fondamental.

Articles similaires

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *