Les leçons de la question de Toura

La consolidation de la réforme et du changement est tributaire des résultats des prochaines élections. C’est en ces termes que le secrétaire général du PPS évalue les perspectives politiques en vue.
M. Alaoui, qui présentait dimanche à Rabat le rapport politique devant les membres du Comité central du parti, lors de sa sixième session tenue sur le thème : «La situation politique à l’horizon des prochaines échéances et les missions des partis», a insisté sur la nécessité de redoubler d’efforts afin de régler cette question dans un contexte basé sur le traitement politique pacifique et dans l’adhésion et l’appui total à S.M. le Roi Mohammed VI.
Il a souligné que les ennemis du pays doivent comprendre que le Maroc n’est disposé à abandonner aucune parcelle de son territoire, relevant l’unité et la mobilisation du peuple marocain, ainsi que son total appui à S.M. le Roi dans cette crise.
M. Alaoui a dénoncé les dernières déclarations de la ministre espagnole des Affaires étrangères, les considérant comme une agression à l’encontre de la dignité du Maroc, une insulte au peuple marocain et une manoeuvre provocatrice visant à avorter toute action tendant à transcender la crise entre les deux pays.
Il a indiqué que le gouvernement espagnol est appelé à présenter officiellement des excuses au Royaume du Maroc.
M. Alaoui a en outre réitéré le soutien de son parti au parachèvement de la souveraineté marocaine et sa mobilisation à mettre en échec tous les plans visant à partager « notre territoire » ou à « porter atteinte à son intégrité», soulignant la nécessité de trouver une solution politique et définitive à la question du Sahara marocain sur la base de l’accord-cadre et dans le cadre de la souveraineté marocaine.
M. Alaoui a également dénoncé la position de l’Algérie qui a commencé à faire circuler l’option refusée de la partition et qui témoigne de son hostilité aux droits politiques et historiques légitimes du Maroc.
Concernant les prochaines échéances, le secrétaire général du PPS s’est dit convaincu qu’elles seront «décisives», relevant que l’avenir du Maroc est lié à la réussite de cette expérience et à sa continuité pour aller de l’avant dans le processus démocratique, celui du parachèvement de l’intégrité territoriale du Royaume et de l’édification de l’Etat de droit.
Il a ajouté que l’enracinement de la politique de la réforme et du changement est tributaire des résultats des prochaines élections, soulignant que le PPS accorde un intérêt particulier à ce «combat politique», particulièrement dans cette période qui constitue un tournant historique pour le Royaume.
M. Alaoui n’a pas manqué de souligner, lors de cette réunion qui coïncide avec la célébration par le peuple marocain de la Fête du Trône, l’importance de la poursuite de la consolidation de l’unité territoriale et de l’ouverture de nouvelles perspectives de modernisation des institutions, dans un climat de stabilité sociale et politique sous la conduite de S.M. le Roi Mohammed VI.

loading...
loading...

Articles similaires

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *