Les Lions s’engagent à éradiquer la cécité réversible au Maroc

Les Lions s’engagent à éradiquer la cécité réversible au Maroc

Les efforts doivent s’unir pour éradiquer la cécité réversible au Maroc. C’est l’idée phare communément admise par les différents intervenants lors d’une conférence organisée par  le Lions Club International, samedi 11 octobre à la Faculté de médecine et de pharmacie de Casablanca, sur la lutte contre la cécité réversible (LCCR). Cette conférence a été marquée par la présence d’Al Brandel, président du Lions Club International, et du Dr Maureen Murphy représentante du Lions Club International, membre de la délégation en visite au Maroc.
Les intervenants ont affirmé qu’aucune association ne peut à elle seule prétendre régler la question de la cécité réversible.
Il faut plutôt conjuguer tous les efforts pour atteindre cet objectif. Abdelkader Masnaoui, Gouverneur
2008-09, a annoncé le lancement d’un programme concernant la LCCR. À ce titre, M. Masnaoui a indiqué que ce programme vise la mise en place d’un réseau national basé sur trois axes. D’abord, des cliniques partenaires seront labellisées à travers la conclusion de conventions pour accueillir des personnes démunies, frappées de cécité et sélectionnées par des Clubs dans les centres urbains.
Le deuxième point concerne des unités mobiles d’intervention capables d’atteindre des communes rurales reculées, dans lesquelles se trouvent des personnes ayant momentanément perdu la vue (cataracte…) et qui dépendent d’ONG poursuivant le même but. Le troisième point concerne deux centres ophtalmologiques d’enfants, se trouvant dans les Centres hospitaliers universitaires (CHU) de Casablanca et de Rabat spécialisés dans la lutte contre la cécité du nouveau-né et de l’enfant en bas âge. «Ce sont là trois axes complémentaires pour un programme national à construire, sous l’égide du ministère de la Santé, avec les Clubs et en partenariat avec des cliniques et des associations d’ophtalmologistes bénévoles», a expliqué M. Masnaoui. Ce programme de LCCR sera renforcé, selon le Gouverneur du District 416, par la mise sur pied d’une formation diplômante au sein de l’Université de Rabat, au profit de médecins et de cadres destinés à gérer des programmes de préservation de la vue et de lutte contre la cécité. Aussi, par la création d’une structure de fabrication de lunettes à bas coût, au profit de personnes démunies et essentiellement les enfants en cours de scolarité.
La visite de M. Brandel au Maroc servira certainement à renforcer le soutien de l’organisation internationale au lionisme marocain pour qu’il puisse réaliser son programme.


Les Lions du Maroc au service du développement humain


Les Lions Clubs du Maroc sont organisés dans le cadre du District 416-Maroc qui regroupe près de 35 clubs et de 700 membres actifs  à travers toutes les grandes villes du Royaume. Le  gouverneur du district 416, pour l’année lionistique 2008-2009, est M. Abdelkader Masnaoui, un expert-comptable connu dans le  monde associatif marocain pour son engagement au service du développement humain.

Articles similaires

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *