Les Partis mis devant leurs responsabilités

Les Partis mis devant leurs responsabilités

Vendredi 13 octobre, 15 heures. Le boulevard Mohammed V à Rabat est en ébullition. Une foule géante s’est formée aux abords de ce boulevard, arborant des portraits de SM le Roi. Un long tapis aux teints rouge et vert vient d’être déroulé sur ce boulevard qui s’est paré de ses plus beaux atours. L’ambiance est à la fête. 16 heures, à l’arrivée du cortège Royal, la foule est en liesse. SM le Roi gratifie les citoyens de chaleureuses poignées de mains, avant de monter les marches du Parlement où députés et membres du gouvernement, vêtus de djellabas blanches et coiffés de tarbouches rouges, avaient déjà pris place. L’enceinte du Parlement était au grand complet à l’exception de quelques absents.
Les conseillers qui font actuellement l’objet de procédures judiciaires étaient déclarés «indésirables». Ce sera désormais le sort de tout parlementaire véreux.  Une nouvelle approche de la politique s’installe. Les fraudes électorales ne demeureront plus impunies. C’est un message clair et ferme que recèle le discours de SM le Roi Mohammed VI, prononcé à l’occasion de l’ouverture de la 1ère session de la 5ème et dernière année législative avant les élections de 2007. Pour joindre l’acte à la parole, le Souverain a appelé, dans son discours, le gouvernement à passer de la «neutralité négative à une réelle neutralité positive» pour combattre toutes les formes de fraude électorale. Un appel salué par la classe politique.
Dans une déclaration à «ALM», le secrétaire général du parti Justice et développement (PJD), Saâd Eddine El Othmani, a estimé que le Souverain a appelé l’actuel cabinet à garantir les conditions nécessaires à l’organisation d’élections «libres et transparentes» en barrant la route devant toutes les «irrégularités» pouvant entacher ces élections. Par cet appel, sont concernées les autorités, mais aussi les partis politiques. En soulignant le rôle de ces derniers dans l’édification de démocratie – «il n’y a pas de démocratie sans partis», a dit le Souverain – SM le Roi les a invités à disputer les législatives de 2007 sur la base de programmes électoraux «clairs et réalistes».
Toutes les formations politiques sont appelées à accorder à ce scrutin la plus grande importance et à développer «une approche et un discours cohérent» pour être en mesure de remporter l’adhésion des citoyens. Ce signal a été qualifié de «très fort» par Guejmoula Bent Ebbi. Contactée par «ALM», la députée PPS a précisé que «SM le Roi veut des partis réels et des élections qui respectent les choix des citoyens ». Et d’ajouter : « Le Maroc a traversé des étapes très importantes dans l’édification d’un Etat de droit. En tant que partis politiques et représentants de la Nation, nous avons le devoir ; voire l’obligation, de contribuer activement à l’assainissement de la pratique politique. Cette action ne doit pas être conjoncturelle, poursuit-elle, mais s’inscrire dans la durée».  Même son de cloche chez Nezha Skalli. Pour cette autre députée PPS, les partis sont appelés à «assumer leurs responsabilités et à honorer leurs engagements vis-à-vis des électeurs». Et de rappeler le message Royal : «A l’heure où les partis se lancent dans la course aux prochaines élections législatives, ils sont tenus de faire preuve de respect à l’égard des électeurs et à leur tenir un langage de la clarté et de la vérité». Il en va de même pour les électeurs, appelés, pour leur part, à sortir d’une posture passive en se rendant massivement aux élections pour donner un contenu à notre pratique démocratique. Pour le Souverain, la participation des citoyens ne doit pas être un simple «fait conjoncturel», car le chemin de la construction démocratique est long et «pénible». «La démocratie n’est pas une recette toute faite», a précisé SM le Roi. Plus encore, elle restera une coquille vide si elle n’est pas accompagnée d’un véritable développement économique. «La démocratie et le développement sont deux chantiers complémentaires», a souligné SM le Roi, qui a appelé à capitaliser sur les acquis réalisés ces dernières années pour continuer d’aller de l’avant.

loading...
loading...

Articles similaires

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *