Lettre ouverte de Salah El Ouadie à l’Ambassadeur de France au Maroc

Monsieur, vous n’êtes certainement pas sans savoir qu’à Barcelone se tient les 28 et 29 courant le Sommet mondial des autorités réglementant l’audiovisuel, et ce en présence d’opérateurs, de producteurs et d’experts du secteur du monde entier.
Devant me rendre moi-même à cette manifestation le 27 avril et revenir dans mon pays le 30 du même mois, j’ai remis le mardi 25 à l’ambassade de France mon dossier de demande de visa, auprès des services concernés, qui se sont gracieusement empressés de le recevoir, en m’invitant à le compléter par une assurance tous risques, chose faite par téléfax séance tenante. J’ai également pris le soin d’expliquer, preuves à l’appui, l’objet de mon voyage.
Quelle fut ma stupéfaction en apprenant le lendemain devant le guichet de retrait des visas, qu’une fin de non-recevoir a été opposée à ma demande, me privant ainsi d’assister à un sommet d’une importance capitale pour l’avenir de l’audiovisuel. Stupéfaction d’autant plus vive que l’information qui m’a été oralement fournie faisait état de votre refus personnel de me délivrer ledit visa, sous prétexte que je me rendais en Espagne et non pas en France.
Permettez–moi, monsieur l’ambassadeur, les choses étant ce qu’elles sont, de garder une impression assez négative de l’idée que vous semblez vous faire de l’Europe, à un moment où celle-ci ne cesse de s’étendre et de s’unir. Permettez-moi également de m’interroger sur votre réelle conviction quant aux déclarations maintes fois réitérées par le gouvernement de votre pays concernant le statut privilégié du Maroc, ainsi qu’aux récentes déclarations du président de la Commission européenne sur le cadre de la nouvelle politique européenne vis-à-vis du Maroc, politique qui «va au-delà des accords d’association», et ce au moment même où un programme d’appui à l’accord d’association Maroc-Union européenne est mis en place, visant à appuyer la mise en oeuvre de l’accord et à rapprocher les législations et les administrations marocaines et européennes.
Veuillez agréer, monsieur l’ambassadeur, mes salutations distinguées.

• Salah EL Ouadie
Membre du Conseil supérieur de la communication audiovisuelle
Fait à Rabat le 27 avril 2004

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *