L’INDH en quête d’experts

L’INDH en quête d’experts

Le premier réseau d’experts nationaux du développement humain verra prochainement le jour. En effet, le Comité de pilotage de l’Initiative nationale pour le développement humain (INDH), relevant du Premier ministre, a lancé récemment un avis d’appel à manifestation d’intérêts. dont la mission sera d’apporter l’expertise et l’assistance technique nécessaires à l’appui aux structures et acteurs dans le domaine du développement humain Parmi les attributions de ce réseau, réunissant les différentes compétences nécessaires  figurent la formation des acteurs locaux dans les secteurs en relation avec l’INDH, l’élaboration d’études, le consulting et l’aide technique au profit des commissions de l’INDH, a précisé le comité de pilotage de l’INDH dans un communiqué.
Les experts auront également pour mission l’évaluation et l’audit des projets sociaux réalisés dans le cadre de l’INDH. L’appel à manifestation d’intérêt est destiné aux bureaux d’études, de conseil et d’audit, aux universités, les établissements de l’enseignement supérieur et de la formation professionnelle ainsi qu’aux associations de la société civile. Les personnes physiques ayant une expertise dans l’une des missions dévolues à ce réseau et ayant une patente sont également éligibles. Les personnes ayant une expérience et souhaitant participer à titre bénévole à cette initiative sont aussi les bienvenues.
Une commission a été mise en place pour procéder de manière régulière à la sélection, qui se fera à la base des compétences, des références et de la qualité des candidats présentés. Lancée le 18 mai 2005 par le Souverain, l’Initiative nationale pour le développement humain (INDH) constitue un véritable tournant dans l’élaboration des politiques publiques. Elle est novatrice dans son approche de proximité et d’action participative impliquant les différents acteurs de la société à savoir les départements ministériels, collectivités locales, chambres professionnelles, opérateurs économiques, associations et universités. Cette initiative a le mérite d’inscrire le citoyen marocain au centre de toute action politique, sociale, économique, culturelle du gouvernement.
Son objectif principal est de réduire, voire résorber les déficits sociaux et diminuer l’écart entre les zones rurales et urbaines. Elle représente une nouvelle approche de développement consacrant la culture du partenariat des différents acteurs de la société, les institutions étatiques et les associations de la société civile. En somme, l’INDH est un projet de société visant à faire sortir les populations défavorisées de l’exclusion et du sous-développement en leur assurant un revenu stable.

loading...
loading...

Articles similaires

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *