L’Irak et la Libye au coeur des préoccupations arabes

D’intenses concertations étaient en cours entre le Secrétaire général de la ligue arabe, Amr Moussa et les ministres arabes des Affaires étrangères avant la réunion extraordinaire, dimanche, du Conseil de l’organisation panarabe. Cette réunion à laquelle prend part Mohamed Benaissa, ministre des Affaires étrangères et de la Coopération, est consacrée aux derniers développements de la situation sur la scène arabe et à la réunion du comité arabe de suivi et d’action.
Après une rencontre informelle samedi soir des ministres des AE, à l’initiative de Ahmed Maher, ministre égyptien des Affaires étrangères, le comité arabe de suivi et d’action devrait se réunir pour faire le point de la situation au niveau de l’application des décisions du Sommet arabe. Par ailleurs, Amr Moussa s’était entretenu auparavant avec le ministre irakien des Affaires étrangères, Naji Sabri et Mahmoud Hammoud, ministre libanais des Affaires étrangères dont le pays assure la présidence du Sommet arabe.
Les discussions avaient porté notamment sur la question irakienne, à la suite de l’adoption de la résolution du Conseil de sécurité ainsi que sur des sujets inscrits à l’ordre du jour de la session extraordinaire des ministres des Affaires étrangères.
Selon des sources diplomatiques arabes, la réunion du comité de suivi qui comprend onze membres dont le Maroc, devra permettre d’examiner un plan d’action du comité pour la prochaine étape. La réunion extraordinaire du Conseil de la ligue, dont les travaux ont débuté dimanche après-midi, devrait débattre notamment de la question irakienne, à la suite de la résolution du conseil de sécurité qui accorde un délai d’une semaine au gouvernement irakien pour faire connaître sa position.
Pour ce qui est de la demande libyenne de se retirer de l’organisation panarabe, les mêmes sources indiquent que les membres de la ligue devraient prendre connaissance du rapport du secrétaire général sur sa dernière visite en Libye et les résultats de ses entretiens avec le guide de la Révolution libyenne, le colonel Moammar Al Kadhafi.

Articles similaires

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *