L’opération Retour des MRE a commencé

L’opération Retour des MRE a commencé

Après des vacances passées en famille au Maroc, les MRE retournent à leurs pays d’accueil. D’autres ont préféré passer quelques jours du mois de Ramadan au Maroc. Surtout que la rentrée scolaire de leurs enfants est prévue pour le début du mois de septembre. D’ailleurs, plus de 50% de la totalité des arrivées des MRE via le port de Tanger, depuis le lancement de l’opération Transit 2009, ont déjà regagné leur pays d’accueil. Le pic a été enregistré le 20 août dernier avec la sortie de plus de 18.700 MRE par le même point de passage.
Comme c’était le cas pour la première phase de l’opération de passage, des dispositifs sont mis en œuvre pour faciliter la deuxième  phase (Retour). «La Fondation Mohammed V pour la solidarité a mis en œuvre, en concertation et en coordination avec tous les opérateurs concernés, le dispositif «Retour» visant à apporter assistance et confort aux membres de la communauté marocaine de l’étranger, lors du passage par les postes-frontières nationaux, en partance du Royaume», indique Kaïss Ben Yahia, directeur de la communication et du développement institutionnel à la Fondation Mohammed V pour la solidarité. Les aires de repos de Gueznaya et de Malabata sont dotés d’infrastructures renforcées permettant aux MRE de bénéficier d’un bon accueil et de facilités lors de la phase Retour. «Les nationaux et les étrangers transitent directement par le port de Tanger. Alors que les MRE sont invités à passer par les aires de Gueznaya et Malabata pour se reposer et accomplir les formalités de police», explique Mohamed Ainouz, responsable à la Fondation Hassan II pour les MRE à Tanger.
Ce responsable a poursuivi que «concernant l’aire de repos de Malabata, celle-ci se transforme en une petite ville à l’occasion de la deuxième phase (Retour)», faisant remarquer qu’en plus «de l’accueil des doléances de des requêtes des MRE, l’aire de repos de Malabata comporte un espace aménagé sous forme de couloirs ombragés pour le stationnement des véhicules, des guichets de banques, une infirmerie, une salle de prière, des jeux pour enfants, des restaurants, des cafés…».  Selon les statistiques de la Fondation Hassan II pour les MRE, quelque 620.000 MRE sont arrivés, depuis 15 juin, au Maroc via le port de Tanger. Et 310.000 MRE ont déjà regagné leurs pays d’accueil par le même point de passage (soit plus de 50% de la totalité des arrivées). Notons que les aires de repos de Malabata et de Gueznaya ainsi que les deux sites de l’ouest et l’est du port de Tanger sont dotés d’une salle de consultation médicale. Le module  médical, situé sur ces différents sites est opérationnel 24 heures sur 24. «Nous recevons des patients souffrant généralement des allergies alimentaires, du mal de mer et des traumatismes… les autres patients souffrant de maladies chroniques et présentant des complications sont transférés aux urgences à l’hôpital Mohammed V de Tanger», précise Ismail El Ftouh, médecin de la Fondation Mohammed V pour la solidarité.

loading...
loading...

Articles similaires

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *