L’UC souligne l’importance des communales

Le secrétaire général-adjoint de l’UC, Mohamed Alaoui M’Hamdi, s’est attardé lors d’une rencontre organisée récemment à Safi, sur la perspective des prochaines élections communales, mettant l’accent sur leur importance notamment en matière de gestion des affaires quotidiennes du citoyen.
Les dirigeants du parti de l’Union constitutionnelle estiment que les élections communales ont leur caractère propre. Dans la mesure où le profil politique, pourtant très présent, se place délibérément derrière d’autres profils telles que la disponibilité, l’intégrité d’esprit, la droiture ou les compétences de gestion du candidat. «Le choix des profils des candidats au niveau local et régional est très important pour nous», a affirmé M. Alaoui M’Hamdi. Les alliances post-scrutin peuvent être d’une grande  efficacité. Il est vrai que tout le monde s’accorde à dire qu’il est temps de mettre un terme aux alliances contre-nature qui n’ont généré durant toutes les décennies passées, pour la plus part des cas, que la médiocrité dans la gestion communale.
L’Union Constitutionnelle pense que les alliances doivent se faire sur la base des familles politiques et de la convergence des visions et des points de vue en terme de gestion et de gouvernance locale. Le secrétaire général-adjoint de l’UC a abordé d’autres questions régionales et internationales dont la question palestinienne ainsi que la crise économique mondiale et ses effets sur l’économie nationale. Mohamed Alaoui M’Hamdi a évoqué les derniers développements qu’a connus la question de l’intégrité territoriale du Royaume, soulignant que l’initiative marocaine d’autonomie est une proposition positive et réaliste. Elle a été favorablement accueillie par la communauté internationale.
«L’initiative marocaine d’autonomie permet de résoudre ce conflit artificiel», a-t-il relevé, se déclarant perplexe devant la position hostile et incompréhensible du voisin algérien. Lors de la rencontre initiée sous le thème «La régionalisation graduelle comme fondement du développement», les intervenants ont mis l’accent sur l’importance des nouveautés apportées par le nouveau découpage territorial dont la création de nouvelles préfectures et provinces, notamment à Sidi Bennour et Youssoufia.

Articles similaires

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *