L’UNFPA s’active pour améliorer l’accès à la santé reproductive

L’UNFPA s’active pour améliorer l’accès à la santé reproductive

Deux plans de travail annuels ont été signés avec l’AMPF et l’OPALS

Le représentant du Fonds des Nations Unies pour la population au Maroc (UNFPA), Luis Mora, a signé vendredi deux plans de travail annuels avec l’Association marocaine de planification familiale (AMPF) et l’Organisation panafricaine de lutte contre le sida (OPALS) pour promouvoir l’accès universel à la santé sexuelle et reproductive. 

La collaboration entre l’ OPALS et l’UNFPA vise à réduire les iniquités en matière d’accès à la santé reproductive. Il s’agira de mettre à la disposition des femmes en âge de procréer des contraceptifs injectables auto-administrés, selon les lignes directrices relatives aux interventions «Self Care» et le renforcement des compétences du personnel des Centres de traitement ambulatoires de l’association OPALS en matière d’insertion et retrait de l’implant contraceptif.

Ce plan de travail vise aussi à mettre en place un réseau de journalistes et le renforcement de leurs capacités pour assurer une diffusion des messages éducatifs fiables et une orientation efficace des jeunes vers des structures de prestation des services de qualité pour leur santé et bien-être.  Pour ce qui est de la collaboration entre  l’AMPF et l’UNFPA, celle-ci vise à prioriser la génération des connaissances pour une meilleure prise de décision, le plaidoyer et l’instauration du dialogue mené par une coalition d’acteurs de la société civile et des droits de l’Homme, ainsi que l’amélioration des compétences pour une meilleure qualité des services disponibles. «Cette collaboration visera ainsi à renforcer les activités de l’observatoire de l’éducation sexuelle complète, conduire une étude sur l’intégration de l’éducation sexuelle complète dans les curricula scolaires et l’implication des jeunes morchidates et moukriates dans la sensibilisation des jeunes vulnérables en matière de santé sexuelle et reproductive», indique un communiqué du Fonds des Nations Unies pour la population au Maroc. L’AMPF et l’UNFPA, qui célèbre cette année son 45ème anniversaire au Maroc, mènent un partenariat stratégique qui permet de soutenir le plaidoyer pour l’accès des adolescents et des jeunes à une éducation sexuelle complète et à des informations et services de santé sexuelle et reproductive, adaptés à leurs besoins.

Articles similaires

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *