L’USAID à Sidi Yahia El Gharb

Le Directeur général de l’Agence américaine pour le développement International (USAID), Andrew S. Natsios, en visite de travail au Maroc depuis le 30 avril a assisté à une cérémonie d’inauguration du Centre Communautaire de Sidi Yahia Al Gharb.
L’événement a eu lieu hier, le 3 mai 2004, en présence de l’ambassadeur des Etats-Unis à Rabat, des élus locaux, des représentants du Holding d’Aménagement Al Omrane (HAO), des représentants de Search for Common Ground (SFCG) ainsi que des amicales des habitants.
Ce projet consiste en la création d’une salle d’informatique au sein du centre communautaire à Douar Chanti qui offre une formation destinée principalement aux jeunes. La première session de formation de juin-juillet 2003 (qui s’est déroulée à la maison de jeunes en attendant la construction dudit centre) fut un réel succès pour le premier groupe des 56 bénéficiaires qui en sont sortis munis d’un certificat d’aptitude en informatique.
De plus, 120 autres bénéficiaires sont déjà inscrits sur la liste pour la prochaine session qui a débuté le 1er octobre 2003 et qui redémarrera juste après l’inauguration du centre.
Le centre communautaire est aussi équipé d’une grande salle de réunion où se tiendront des formations et des activités culturelles et éducatives pour toutes les tranches d’âges et catégories de la population de Sidi Yahia.
Ce projet vise essentiellement à créer un modèle de collaboration entre divers acteurs de développement local, notamment les amicales d’habitants, les agences gouvernementales, les départements ministériels, les autorités locales, les services publics et le secteur privé. Ainsi, ce projet a également pour ambition de transformer la culture qui prévaut au sein des bidonvilles, d’une logique où les individus se considèrent en tant que victimes privées de tout espoir, vers une logique de confiance, de citoyenneté et de responsabilité sociale.
Le projet mis en oeuvre par SFCG (ONG américano-belge) et l’HAO repose sur une approche multidimensionnelle et comprend de nombreuses activités. SFCG a notamment facilité le lancement d’une campagne de sensibilisation en vue de fédérer les efforts du Douar et de la ville de Sidi Yahia et d’informer la population concernant les différentes phases du projet.

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *