L’USFP expérimente la régionalisation

L’USFP expérimente la régionalisation

L’USFP (union socialiste des forces populaires) entame la concrétisation des recommandations de son septième Congrès national en ce qui concerne la régionalisation.
Ce week-end, les socialistes ont enclenché la procédure de mise en place des structures régionales à Souss-Massa-Draâ et à Tanger-Tétouan. Au moment où Abdelouahed Radi s’est déplacé à
Martil pour superviser le premier congrès régional de Tanger-Tétouan, Mohamed Elyazghi a tenu à le faire, à Agadir, capitale d’une région où les rangs USFP gardent encore les séquelles des divergences qui ont éclaté lors de la préparation des précédentes législatives.
Lors de ces deux congrès régionaux, les socialistes devaient élire les instances régionales de leur parti. Il s’agit notamment de conseils et de secrétariats régionaux qui seront d’ailleurs à l’image des instances centrales quant à leur composition : une représentation équilibrée pour toutes les provinces ou préfectures et respect des mêmes quotas pour les jeunes (10%) et les femmes (20%), entre autres. Les membres du Conseil national sont automatiquement membres des conseils régionaux.
Ainsi, les socialistes de Souss-Massa-Draâ ont élu, hier dimanche, un secrétariat régional composé de 21 membres et il restait à trancher pour la composition du bureau de cette instance. Parmi ces membres, représentant Agadir, Ouarzazate, Tiznit et Taroudant, entre autres, on retrouve Tarik Kabbage, le maire d’Agadir et le parlementaire Mohamed Benyahia.
Selon une source USFP, cette nouvelle structure sera dotée des mêmes pouvoirs exécutifs du bureau politique, mais à une échelle régionale. "Pour résoudre certains aspects ou problèmes, l’on ne peut éternellement référer à l’instance exécutive centrale", affirme un responsable USFP. Selon cette source, il est aussi question de donner plus de place pour les élites régionales du parti et doter les nouvelles structures de plus larges prérogatives en matière de désignation des candidats, par exemple, aux diverses échéances électorales.
Pour une autre source à l’USFP, c’est l’occasion pour ce parti d’"anticiper" les nouveautés qu’apportera le renforcement de la régionalisation au Maroc. D’ailleurs, cet aspect a été de tous les récents rendez-vous de l’USFP à travers notamment les débats sur l’option choisie par le Maroc pour doter les régions du Sud d’une large autonomie dans le cadre de l’intégrité territoriale du Royaume.
Après Tanger-Tétouan et Souss-Massa-Draâ, c’est au tour des
usfpéistes de la région de Rabat-Salé-Zemmour-Zaër de tenir, prochainement, leur congrès régional. Les préparatifs de cet autre rendez-vous ont fait l’objet de réunions durant tout le week-end à Rabat.

loading...
loading...

Articles similaires

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *