Lutte contre la criminalité à Tanger : Quelque 23.202 personnes arrêtées en flagrant délit en 2016

Lutte contre la criminalité à Tanger : Quelque 23.202 personnes arrêtées en flagrant délit en 2016

Les forces de l’ordre à Tanger ont réussi, grâce aux mesures préventives déployées par l’ensemble de ses composantes, à créer un sentiment de sécurité chez les citoyens.

C’est ce qu’a affirmé le préfet de police, Mohamed Ouhtit, lors des festivités organisées dans la ville du détroit pour célébrer le 61ème anniversaire de la création de la Sûreté nationale. L’intervenant a ainsi présenté un bilan 2016 en termes de sécurité, faisant état de 23.202 personnes arrêtées en flagrant délit pendant l’année précédente. L’ensemble des opérations sécuritaires menées au cours de l’année précédente a été, selon M. Ouhtit, à l’origine des contrôles d’identité de quelque 170.957 suspects par les services concernés. Et parmi les 23.202 personnes arrêtées, figurent «10.506 individus recherchés et 1.569 autres pour port d’arme blanche», a-t-il précisé.

Concernant les autres crimes et délits enregistrés en 2016, les éléments de la police de Tanger sont parvenus à démanteler 425 cellules criminelles pour vol qualifié. Tandis que 873 suspects ont comparu devant la justice pour des affaires liées au trafic, la contrebande et l’immigration clandestine.

Par ailleurs, l’année 2016 a été marquée par l’enregistrement de plusieurs opérations de saisies de différents types de drogue par les services de la police de Tanger. Ces opérations s’inscrivaient dans le cadre de la lutte contre le trafic de drogue dans les quatre coins de la métropole. Il en a résulté la saisie de «38.054 kg de chira, 14 kg et 528 grammes d’héroïne, 8 kg et 530 grammes de cocaïne et 102.210 comprimés d’ecstasy et comprimés psychotropes durant l’année 2016, en plus de 974 kg de chira et 1.874 comprimés psychotropes», selon la même source.

En se basant sur les données relatives aux quatre premiers mois de 2017, quelque 74.112 suspects ont subi un contrôle d’identité par la police de Tanger. Et sur les 12.676 personnes arrêtées en flagrant délit pendant la même période, quelque 4.398 suspects ont été recherchés pour différents crimes et délits. Tandis que 632 autres ont été appréhendés pour détention illégale d’armes blanches.

Cette cérémonie a également été l’occasion pour les services de la police de Tanger de présenter leur bilan en termes de sécurité routière à Tanger. Les données statistiques font état de 108.834 infractions commises  en leur totalité en 2016. Pas moins de 21,7 millions de dirhams d’amendes ont été enregistrés au cours de l’année précédente. La même source fait état de 42.020 infractions enregistrées pendant les quatre premiers mois de 2017. Les services concernés ont affirmé que les amendes ont atteint depuis le début de l’année en cours et jusqu’au 30 avril la valeur de 6,2 millions de dirhams. Le milieu scolaire n’est pas en reste, quelque 22.944 élèves des différents établissements scolaires de la ville ont bénéficié, en 2016, de 267 campagnes de communication et de sensibilisation. Alors que la présence des agents des forces de l’ordre en périmètre scolaire a abouti à l’interpellation de 1.893 suspects pour contrôle d’identité et au traitement de 195 affaires ayant entraîné quelque 206 personnes devant la justice, et ce depuis le début de la saison scolaire en cours.

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *