Maroc-Espagne : Les princes des Asturies en visite au Maroc

Le prince héritier espagnol Filipe et son épouse effectuent, ce mardi 30 octobre, une visite officielle au Maroc. Au programme de ce déplacement dans notre pays des princes des Asturies, le premier en ce genre, figure en premier l’inauguration officielle de l’institut Cervantes de Marrakech, le sixième du genre au Maroc. Les princes seront accueillis par SAR le Prince Moulay Rachid et seront accompagnés par le ministre des Affaires étrangères Miguel Angel Moratinos. Ce dernier s’entretiendra, mercredi, en marge de cette visite, avec Taieb Fassi Fihri. Cette réunion sera la première du genre après la nomination de M. Fassi Fihri à la tête du département des Affaires étrangères. Après avoir procédé à l’acte d’inauguration de l’institut Cervantes, pendant lequel le prince héritier espagnol et M. Moratinos prononceront un discours, Filipe et son épouse assisteront à un concert de musique andalouse au théâtre Royal de la ville ocre.
Au-delà de sa portée culturelle, le Maroc étant le premier pays, avec le Brésil, en nombre d’instituts Cervantes et l’espagnole est la deuxième langue étrangère dans notre pays, la visite des princes des Asturies revêt également un caractère hautement politique. La rencontre entre M. Moratinos et M. Fassi Fihri sera, en effet, une occasion d’examiner l’évolution des relations bilatérales et notamment l’évolution de la question du Sahara marocain.
A noter comme l’a souligné récemment l’ambassadeur d’Espagne au Maroc, les deux pays «vivent un moment privilégié». Les rapports entre les deux pays sont empreints d’harmonie voire de complicité à certains égards, le chemin parcouru est très long. Aujourd’hui, «nous vivons un moment privilégié dans les relations entre le Maroc et l’Espagne», avait souligné l’ambassadeur d’Espagne au Maroc, Luis Planas Puchades lors d’une rencontre-débat organisée par ALM. Les deux pays ont pu surmonter les différences d’un passé très proche. Un plan d’action a été élaboré et tissé au fil des rencontres et réunions au niveau ministériel qui sont au nombre d’une centaine en seulement trois années, tenues entre les gouvernements des deux pays. La visite des princes des Asturies dans notre pays confirme cette volonté de maintenir ces liens étroits entre les deux pays voisins. Les rapports culturels qui viennent se renforcer par l’inauguration de cette nouvelle institution qui comporte outre un centre de langue, une bibliothèque et des espaces de rencontres et d’expositions artistiques contribuent à la consolidation de ces rapports.

Articles similaires

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *