Maroc-UE : Une nouvelle méthodologie de travail

Le gouvernement marocain s’est engagé, lors des entretiens entre les responsables marocains et européens dans le cadre des travaux du Conseil du partenariat Maroc-Union Européenne, à parvenir dans un futur proche à un accord de réadmission des immigrés clandestins avec l’instance européenne.
Ce compromis a été annoncé par le ministre délégué aux Affaires étrangères et à la coopération, Taïeb Fassi Fihri, lors d’un point de presse à Bruxelles. L’annoncé par le responsable marocain serait une extension à l’Union européenne de l’accord signé à titre bilatéral entre le Maroc et l’Espagne en matière de rapatriement des immigrés clandestins. Par ailleurs, le Maroc et l’UE ont annoncé la création de six sous-comités de travaux qui seront chargés de débattre chacun dans le cadre d’un dossier précis des modalités de coopération et de développement des relations entre les deux parties.
Il s’agit des sous-comités du marché interne ; industrie, commerce et services ; transport, environnement et énergie ; recherche et innovation ; agriculture et pêche ainsi que justice et sécurité. Ce dernier sous-comité devrait élaborer des mesures dans le domaine de la coopération en matière de justice civile et pénale, terrorisme, corruption et blanchiment d’argent et le crime organisé dont la traite d’êtres humains. Selon le ministre délégué, lesdits sous-comités travailleront sous l’autorité du Comité d’association et lui présenteront un rapport après chaque réunion et n’auront pas de pouvoir décisionnel. Ainsi, c’est ce Comité qui adoptera toutes les mesures nécessaires à son bon fonctionnement et informera le Conseil de l’association du déroulement de ses travaux.
D’un autre côté, la partie européenne a tenté de convaincre le Maroc de créer un septième sous-comité chargé des principes démocratiques et des droits de l’Homme, mais les deux parties se sont contentées de laisser la porte ouverte devant cette éventualité dans le futur.

Articles similaires

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *