MRE : Une richesse humaine inestimable

MRE : Une richesse humaine inestimable

Ils se comptent par millions et gardent des liens solides avec la mère patrie

De nombreux MRE ont effectué des parcours académiques leur permettant de percer dans différents domaines. Certains sont même parvenus à occuper des postes de responsabilités politiques et économiques tandis que d’autres sont recrutés aux USA, en Asie et dans les pays du Golfe.

La saison des retours pour les MRE bat son plein aujourd’hui. Des centaines de milliers de Marocains résidant à l’étranger ont déjà effectué la traversée de Gibraltar pour regagner le territoire national. Si les MRE sont chaque année plus nombreux à choisir le Royaume pour leurs vacances, ce n’est pas uniquement pour profiter des paysages des pays et visiter la famille. En effet, les vacances des MRE traduisent plutôt un attachement solide à la terre des ancêtres. Ce ne sont pas uniquement les première et deuxième générations qui sont attachées au Maroc mais également les troisième et quatrième, c’est -à-dire, celles qui sont nées et grandi en terre d’accueil.

Toutes les études effectuées montrent que même les plus jeunes apprennent les langues arabe et amazighe et nombreux qui maîtrisent ces langues. Même pour célébrer des cérémonies comme les noces, ils sont encore nombreux à faire le choix du Maroc. C’est le plan culturel donc, les liens sont tout simplement très forts. Cela dit et depuis quelques années, le ministère chargée des MRE adopte une nouvelle démarche vis-à-vis de la diaspora. Cette dernière constitue indéniablement une richesse immense et un gisement de compétences inestimable. Le Royaume qui est engagé depuis plus d’une décennie dans une dynamique économique importante a besoin de toutes les forces vives de la Nation y compris la communauté marocaine vivant à l’étranger. De nombreux MRE ont effectué des parcours académiques leur permettant de percer dans différents domaines. Certains sont même parvenus à occuper des postes de responsabilités politiques et économiques tandis que d’autres sont recrutés aux USA, en Asie et dans les pays du Golfe.

Le Maroc peut et doit profiter de la compétence de ses enfants où qu’ils soient. D’ailleurs de nombreux MRE ont déjà fait le choix d’investir au Maroc, aidés par les dispositifs mis en place par le ministère de tutelle. En effet, le département des MRE sous la houlette de Abdelkrim Benatiq mène une véritable politique en faveur de la communauté et une vraie opération de charme. Il suffit de regarder le nombre des forums des compétences et la fréquence des réunions pour comprendre la nouvelle politique. Une politique qui commence déjà  à donner ses fruits. Et le meilleur reste à venir. L’enjeu pour les responsables est d’adapter toutes les politiques aux besoins des MRE. Ces derniers représentent une communauté assez nombreuse. Estimée à quelque 1,7 million il y a une vingtaine d’années, son nombre dépasse aujourd’hui les cinq millions, soit presque 13% de la population du Maroc.

La pyramide d’âge des Marocains du monde est caractérisée par la domination des jeunes. Près de 70% des MRE ne dépassent pas 45 ans, dont 20% sont nés à l’étranger. La proximité avec le Vieux Continent aidant, les ressortissants marocains choisissent majoritairement l’Europe comme terre d’immigration. Au total, les Marocains sont présents à travers le monde dans une centaine de pays mais avec une grande concentration en Europe. Ce ne sont pas moins de 80% de MRE qui sont établis dans des pays européens comme la France, l’Espagne, l’Italie, la Belgique, les Pays-Bas et l’Allemagne.

C’est grâce à l’ensemble de ces raisons que les MRE sont devenus une véritable soft power pour le Royayme et un véritable atout pour l’économie nationale. En effet, les fonds transférés annuellement sont non négligeables. Certes les membres de la communauté marocaine établie à l’étranger ont une préférence pour le domaine de l’immobilier mais les responsables sont aujourd’hui conscients qu’il faut encourager l’investissement dans d’autres secteurs. Le ministère de tutelle en a conscience et il est déjà sur la bonne voie.

loading...
loading...

Articles similaires

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *