Nouveau plan d’action pour améliorer le niveau et la qualité des services du RAMED

Nouveau plan d’action pour améliorer le niveau et la qualité des services du RAMED

L’état d’avancement du Régime d’assistance médicale (RAMED) a été au centre d’une réunion, récemment, entre les ministères de la Santé et de l’Intérieur qui ont convenu de mettre en œuvre un nouveau plan d’action visant à améliorer le niveau et la qualité des services médicaux au profit des bénéficiaires de ce régime dont le nombre s’élève actuellement à 936.000 personnes, apprend-on vendredi auprès du ministère de la Santé.
Deux axes ont été retenus dans le cadre de ce plan d’action à savoir « un meilleur redéploiement des ressources humaines et la généralisation de la disponibilité des médicaments dans les centres de santé de rattachement », précise le ministère dans un communiqué parvenu à la MAP.
Des idées susceptibles d’améliorer l’accès aux soins et la qualité du système de santé au profit des bénéficiaires du RAMED ont été, également, évoquées lors de cette réunion. Il s’agit notamment d’organiser des tournées dans les 16 régions du Royaume, tenir des réunions périodiques au niveau des régions et des provinces, permettre aux personnes de bénéficier de la prise en charge des soins sans attendre la délivrance de la carte, et ce à travers la généralisation de l’interconnexion informatique, renforcer le partenariat entre les deux ministères sur le plan des ressources humaines, consolider le rôle des commissions permanentes locales et simplifier des procédures, ajoute la même source.
« La priorité des priorités » est le renforcement et la consolidation du RAMED, a indiqué le ministre de la Santé, Houcine El Ouardi lors de cette réunion qui s’est tenue mardi, ajoutant qu’après la phase de lancement et de généralisation du RAMED, « l’objectif désormais est d’améliorer l’offre de soins de santé au profit des bénéficiaires ».
Les décisions prises et le plan d’action adopté au cours de cette réunion feront l’objet d’une circulaire conjointe, indique-t-on de même source.

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *