Nouveaux horizons

Sa Majesté le Roi Mohammed VI, accompagné de SAR la princesse Lalla Meryem, a offert mercredi au palais Ryad à Rabat, un dîner officiel en l’honneur du président de la république dominicaine, M. Hipolito Mejia et de son épouse, en visite officielle au Royaume à l’invitation du souverain. Accueilli à l’entrée du palais par SM le Roi, le président dominicain par la suite échangé dans la salle du trône des décorations et des présents symboliques avec le souverain.
Dans un toast à l’occasion de ce dîner, S.M. le Roi a rendu hommage au gouvernement de la république dominicaine pour sa position à l’égard de la question de l’intégrité territoriale du royaume. «Nous souhaitons rendre hommage au gouvernement de la république dominicaine pour la position qu’il a adoptée à l’égard de cette question et qui est en accord avec le référentiel de la légalité internationale», a dit le souverain, ajoutant que «le parachèvement de notre intégrité territoriale qui jouit de l’unanimité nationale, figure en premier, parmi les priorités du Maroc».
Le Maroc, a souligné le souverain, «n’a, dans sa démarche démocratique et maghrébine, épargné aucun effort, pour régler ce contentieux. Il appuie toutes les démarches louables entreprises par l’organisation des Nations unies, dans le cadre de la proposition de l’accord-cadre onusien qui prévoit de doter nos provinces du sud de compétences dans le cadre du respect de la souveraineté du royaume, de son unité nationale et de son intégrité territoriale, afin de trouver une solution définitive au conflit artificiel suscité autour du recouvrement légitime de son Sahara». S.M. le Roi s’est d’autre part félicité que la visite du président Mejia, la première du genre effectuée au Maroc par un président de la république dominicaine, offre une occasion de renforcer les liens d’amitié et de coopération entre les deux pays.
Le souverain a estimé que les accords qui seront signés à l’occasion de cette visite ouvrent une ère nouvelle et permettent d’institutionnaliser le cadre juridique nécessaire au développement de la coopération bilatérale, à la coordination des positions des deux pays et à la mise à niveau des deux économies dans la perspective de la construction d’un véritable partenariat entre pays du sud et surtout avec les pays d’Amérique latine. Le souverain a également évoqué la situation au Moyen orient, soulignant que cette question « retient toute notre attention et nous incite à tout mettre en oeuvre pour stopper le cycle infernal de violence et de contre-violence, en réactivant le processus de paix, de façon à garantir le recouvrement des droits arabes légitimes et assurer la coexistence des Etats palestinien et israélien sur la base de la légalité internationale, du plan de paix arabe et de la conférence internationale, projet pour le succès duquel nous n’épargnerons aucun effort».Le président dominicain s’est de son côté félicité de l’avenir prometteur qui se profile pour les relations bilatérales, eu égard à l’amitié qui le lie à S.M. le Roi et aux accords de coopération qui seront signés entre les deux pays au cours de cette visite officielle.
Il a indiqué que sa visite dans le royaume s’inscrit dans le cadre de la politique d’ouverture initiée par son gouvernement en vue de renforcer les relations avec ses partenaires dans d’autres continents, exprimant la volonté de son pays de constituer une plate-forme pour le Maroc vers les Caraïbes et l’Amérique latine, ainsi que de tirer profit de l’expérience marocaine notamment dans le domaine de la pêche.

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *