Nouvelle campagne de Prévention routière

Le Comité national de prévention des accidents de la circulation (CNPAC) a décidé d’organiser une large opération de sensibilisation concernant la prévention routière, du 1er juillet au 5 septembre, sous le thème «opération vacances d’été 2002», en application des Hautes directives royales et en conformité avec les recommandations du 4 ème colloque national sur la sécurité routière.
Cette opération, décidée au cours la réunion du bureau directeur dirigeant du CNPAC, sera axée principalement sur la sensibilisation et l’intensification des opérations de contrôle, sur la répression ainsi que sur le renforcement des opérations de sauvetage et de secours des victimes des accidents, indique un document du CNPAC. Les trois commissions, constituées à cet effet et comprenant les représentants de plusieurs ministères et d’autres organismes, ont pour mission de superviser, de suivre et d’évaluer cette opération.
Il s’agit de la commission de coordination des opérations de contrôle et de répression qui comprend des représentants des ministères de l’Intérieur, du Transport de la Marine marchande et de l’Equipement ainsi que de la gendarmerie royale, de la sûreté nationale, la commission de l’information et de la communication qui comprend des représentants du ministère de la Culture et de la Communication, de la MAP, la RTM, 2M et du CNPAC et enfin la commission de sauvetage et de secours composée de représentants du ministère de la Santé, la direction de la prévention routière, du Croissant-Rouge marocain, de la gendarmerie royale et de la sûreté nationale. Le CNPAC s’est inspiré des idées exprimées lors du 4 ème colloque national sur la sécurité routière qui mettent l’accent sur la nécessité « de créer une dynamique efficace au sein de la société » pour une prise en charge efficace de la question de la sécurité routière.
Le CNPAC tend à créer un climat de mobilisation et de sensibilisation sur le danger des accidents de la circulation et les dégâts qui en résultent en ciblant particulièrement les propriétaires et les conducteurs de véhicules de transport public, les conducteurs de voiture de tourisme et les membres de la communauté marocaine résidant à l’étranger ainsi que les usagers des autoroutes.

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *