Nouvelle phase du projet de boisement à El Gara

La deuxième phase du projet de boisement de 200 hectares adjacents à une plate-forme de traitement des déchets industriels a été lancée mercredi par Holcim-Maroc dans la commune d’Ouled Zidane, cercle El Gara (province de Settat). Cette tranche, lancée par Abdechakour Rais, wali de la région de Chaouia-Ouardirha, gouverneur de la province de Settat, en présence de responsables de la société et d’autres personnalités, s’inscrit dans le cadre de «l’engagement de Holcim-Maroc dans le développement durable», indique un communiqué du groupe Holcim. En prévision de cette opération, quelque 200 mille plants d’eucalyptus de différentes essences et de caroubier (ceratonia siliqua) ont été produits dans une pépinière installée in situ.
Le but de cette action réside dans la création d’une ceinture verte, d’un écosystème naturel et d’opportunités d’emploi, ainsi que dans la contribution à la réduction des émissions de dioxyde de carbone(CO2) et à l’effort entrepris dans le cadre du programme forestier national, précise le communiqué.
La société civile locale a cependant émis des réserves sur le recours à l’eucalyptus pour la création de zones boisées. Cette variété d’arbres a l’inconvénient de «tuer les plantes» dans leur voisinage et de servir de refuge pour des oiseaux nuisibles pour les cultures dans l’une des meilleures régions agricoles du Maroc, estiment les habitants et les représentants de la société civile, qui préfèrent que la zone soit plantée d’arbres fruitiers, notamment l’olivier, à la fois utiles et sans conséquences néfastes pour les cultures pratiquées à leur pied. Le wali de la région de Chaouia-Ouardigha a saisi l’occasion pour mettre l’accent sur le devoir de s’impliquer dans la bataille pour la protection de l’environnement, tâche autour de laquelle il convient, a-t-il souligné, d’entretenir la concertation et le dialogue entre les investisseurs, les élus et la société civile.
Tout en insistant sur la nécessité de favoriser l’esprit d’entente entre la société et les habitants, le wali a proposé l’organisation d’une journée d’étude pour un débat constructif autour du projet.
Holcim-Maroc est une filiale du groupe Holcim Ltd, qui fait partie des fournisseurs leaders mondiaux de ciment et de granulats et qui détient des participations dans des sociétés établies dans plus de 70 pays du monde.

loading...
loading...

Articles similaires

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *