OAT : Candidature du Maroc

Une candidature présentée au conseil administratif de l’organisation pour le compte du groupe gouvernemental et du groupe du travail. Le candidat élu siègera au conseil pour une durée de deux ans. La délégation marocaine qui participe à ce congrès, dont les travaux prennent fin aujourd’hui jeudi, comprend des représentants des trois parties concernées par l’emploi: le gouvernement, les travailleurs et le patronat.
Les sujets examinés lors de ce congrès ont, en outre, porté sur les conditions de la classe ouvrière dans le monde arabe, les effets économiques, sociaux et politiques des évènements du 11 septembre dernier sur la situation des immigrés et des travailleurs arabes notamment aux Etats-unis et en Europe. Il était aussi question de la stratégie arabe pour promouvoir la condition de la classe ouvrière arabe et remédier au chômage et aux conséquences de la mondialisation sur les travailleurs immigrés en Europe et aux Etats-unis. La dynamisation des activités de la commission des affaires de l’emploi de la femme arabe dans le cadre de l’OAT prouve une véritable volonté arabe pour promouvoir la situation des femmes arabes. Cette volonté va également vers la réalisation davantage d’acquis pour l’édification d’une société arabe sur la base de l’égalité, la justice et la participation équitable de la femme et de l’homme au développement.
Par ailleurs, les participants à ce congrès ont débattu de la question palestinienne et des conditions difficiles que vit le peuple palestinien, suite à l’embargo et aux mesures répressives israéliennes.
Les intervenants étaient unanimes à soutenir la cause palestinienne, appelant à accorder toutes les formes de soutien au peuple palestinien et à la levée de l’embargo imposé aux travailleurs palestiniens. Ils ont également condamné la politique d’extermination pratiquée par les autorités israéliennes à l’encontre des résistants palestiniens. Parmi les sujets examinés, figurent les activités et les programmes de l’OAT en prévision du prochain congrès.
Les participants adopteront, au terme de leur congrès, des recommandations concernant le travail et les travailleurs dans le monde arabe, ainsi que d’autres questions à caractère politique, notamment la question de la cause palestinienne.
La dynamisation des activités de la commission des affaires de l’emploi de la femme arabe dans le cadre de l’OAT prouve une véritable volonté arabe pour promouvoir la situation des femmes arabes. Et d’ajouter que cette volonté va également vers la réalisation davantage d’acquis pour l’édification d’une société arabe sur la base de l’égalité, la justice et la participation équitable de la femme et de l’homme au développement.

Articles similaires

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *