Objectifs de développement durable : BMCE Bank of Africa signataire des Principes bancaires responsables

Objectifs de développement durable : BMCE Bank of Africa signataire des Principes bancaires responsables

BMCE Bank of Africa place l’action pour le climat et la durabilité au cœur de ses actions.

La banque est depuis la semaine dernière l’un des signataires fondateurs des Principes bancaires responsables. Elle s’engage ainsi à aligner stratégiquement ses activités sur les Objectifs de développement durable (ODD)  et l’Accord de Paris sur les changements climatiques. En devenant l’un des signataires fondateurs des principes bancaires responsables, BMCE Bank of Africa rejoint  une coalition de 130 banques dans le monde, représentant plus de 47.000 milliards USD d’actifs.

C‘est à New York, à l’ouverture de l’Assemblée générale des Nations Unies, que le lancement officiel des Principes bancaires responsables a marqué le début du partenariat le plus important à ce jour entre le secteur bancaire mondial et les Nations Unies. «Les Principes bancaires responsables des Nations Unies sont un guide destiné au secteur bancaire mondial pour réaliser une économie de développement durable.

Les Principes créent la responsabilisation qui permet de concrétiser la responsabilité, et l’ambition qui peut motiver l’action», a déclaré le secrétaire général de l’ONU, Antonio Guterres, lors de la cérémonie de lancement, à laquelle ont participé les 130 signataires fondateurs et plus de 45 de leurs PDG. Comme indiqué dans les Principes bancaires responsables, BMCE Bank of Africa est convaincue que «seule une société inclusive fondée sur la dignité humaine, l’égalité et l’utilisation durable des ressources naturelles peut permettre à nos clients et entreprises de prospérer».

Et d’ajouter «qu’en adhérant aux Principes, nous nous engageons à utiliser nos produits, nos services et nos relations pour accompagner et accélérer les changements fondamentaux de nos économies et de nos modes de vie nécessaires pour assurer une prospérité partagée aux générations actuelles et futures». A cette occasion, Inger Andersen, directeur éxécutif du Programme des Nations Unies pour l’environnement (PNUE), a déclaré : «Un secteur bancaire qui prévoit les risques liés au changement climatique et à d’autres défis environnementaux peut non seulement faciliter la transition vers des économies sobres en carbone et résilientes au changement climatique, il peut également en bénéficier».

Pour sa part, le président-directeur général de BMCE Bank of Africa a indiqué : «BMCE Bank of Africa soutient la transformation du secteur des services financiers basée sur l’impact, et nous avons rejoint la communauté des Principes bancaires responsables pour mieux définir, intégrer et suivre des objectifs alignés sur les Objectifs de développement durable et une croissance durable en Afrique». 

Les Principes bancaires responsables fourniront au groupe bancaire  un cadre efficace pour identifier et saisir systématiquement les nouvelles opportunités commerciales créées par la nouvelle économie de développement durable, tout en permettant à la banque d’identifier et de gérer efficacement les risques associés.

Articles similaires

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *