OPA/OPE BCM-Wafabank : Vers la fusion du champion

Lors d’une rencontre avec la presse, tenue lundi au siège social de la banque à Casablanca, pour annoncer l’entrée en phase opérationnelle de l’opération OPA/OPE, lancée par la BCM sur Wafabank, après avoir obtenu le visa du Conseil déontologique des valeurs mobilières (CDVM), les responsables de la Banque qui a mené cette fusion ont indiqué que le nouvel ensemble permettra à la BCM de mettre en oeuvre son projet de champion national et d’occuper une position de leader dans les métiers de la banque et de la finance.
La réalisation technique et juridico-organisationnelle de cette OPA/OPE se déroulera selon un calendrier de huit étapes consécutives. L’ouverture de l’offre a été lancée le 26 avril courant, et se terminera le 10 mai prochain, avant l’annonce des résultats de l’OPA et enregistrement de l’OPE le 18 mai.
Le règlement-livraison des titres issus de l’OPA aura lieu le 21 mai prochain et sera suivi par la réunion de la seconde assemblée générale extraordinaire, le 28 mai, (AGE) pour ratifier l’augmentation de capital et modifier les statuts de la BCM, avant d’annoncer, le 31 mai, la cotation des nouvelles actions issues de l’augmentation de capital et la cotation des nouvelles actions le 2 juin, pour passer enfin à l’étape de règlement- livraison des titres issus de l’OPE, le 7 juin.
Selon les projections des analystes de la BCM, ce rapprochement permet d’anticiper le développement du paysage bancaire marocain, présent sur l’ensemble des compartiments et disposant d’un portefeuille d’activités et de compétences sur chacun de ses métiers.
Le nouveau pool bancaire aura plus d’un million de clients, en disposant d’un premier réseau bancaire national comprenant 460 agences, première banque dans les crédits à l’économie (30,10%), dans la gestion d’actifs (33,30%) et dans les métiers de bourse (51,60%).
Le premier pas fait par la BCM vers la finalisation de cette fusion a été l’acquisition de l’intégralité du holding financier (OGM), contrôlé par le Crédit Agricole français Indosuez, ce qui lui donnait le contrôle de 36,4% du capital et 47,7 pc des droits de vote de Wafabank et 70,5 pc du capital de Wafabank assurance.
Concernant les caractéristiques de cette opération, l’OPA/OPE vise 100 pc du capital social de Wafabank, soit 6.457.630 d’actions.
La Banque commerciale du Maroc offre aux actionnaires Wafabank d’acquérir leurs titres au prix de 825 DH/action, tout en prévoyant la possibilité d’échanger les 7 actions BCM à émettre contre 8 actions Wafabank présentées.
Les concepteurs de cette fusion précisent qu’aucun plafond dans la fixation du nombre d’actions susceptibles d’être apportées à l’OPA n’a été arrêté, ajoutant que cette opération, financée par fonds propres, ne prévoit également aucun seuil de renonciat ion de manière ferme et irrévocable la totalité des actions apportées par les actionnaires de Wafabank. Au niveau des impacts, les responsables de la BCM ont indiqué que l’ensemble des actionnaires actuels de Wafabank avaient manifesté leur intention de faire apport de leurs titres à l’OPE, à l’exception d’un groupe de 21,7% du capital. Selon eux, ce groupe d’actionnaires aura la possibilité de faire apport intégral ou partiel de ses actions Wafabank à l’OPA et/ou à l’OPE.

Articles similaires

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *